Le petit lecteur


7 minutes de lecture - Le Médecin malgré lui

Résumé de la pièce Le Médecin malgré lui de Molière

Résumé d’une pièce fameuse de Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière : Le Médecin malgré lui.

Nous vous proposons un résumé de Le Médecin malgré lui, détaillé, acte par acte. Cette pièce de théâtre fut composée par Molière en 1666. Il s’agit d’une comédie qui a pour thème principal la dénonciation du charlatanisme étroitement lié à la pratique de la médecine au XVIIème siècle.

Le Médecin malgré lui : présentation des personnages

Les personnages de cette pièce haute en couleurs sont divers et variés :

  • Sganarelle : mari de Martine, le médecin malgré lui ;
  • Martine : femme de Sganarelle ;
  • M. Robert : voisin de Sganarelle ;
  • Géronte : père de Lucinde ;
  • Valère : domestique de Géronte ;
  • Lucas : mari de Jacqueline et domestique de Géronte ;
  • Lucinde : fille de Géronte ;
  • Perrin : fils de Thibault, paysan ;
  • Thibault : père de Perrin, paysan ;
  • Léandre : amant de Lucinde.

Débutons maintenant notre résumé de Le Médecin malgré lui. Nous allons découvrir les thèmes importants de cette comédie.

Acte I de la pièce de Molière : Au nom de la vengeance

Le Médecin malgré lui débute par une dispute entre le couple formé par Sganarelle et Martine. Les répliques sont comiques mais également cinglantes et dynamiques. Martine accuse son mari d’être un ivrogne et de gaspiller leur argent dans la boisson et le jeu. Pour Sganarelle, Martine devrait le remercier d’avoir bien voulu l’épouser car elle n’était plus vierge. La dispute ne cessera de s’envenimer jusqu’à ce que le mari batte sa femme avec un bâton.

Le voisin, M. Robert, entendant la dispute, entre en scène pour retenir les coups de Sganarelle. Il doit toutefois se heurter à la furie de Martine qui prétend aimer être frappée par son mari et lui reproche son intervention malvenue. Désabusé, M. Robert, pourtant bien intentionné, s’en va. Le couple se réconcilie. Toutefois, tout ceci n’est qu’une illusion puisque Martine jure secrètement de se venger.

Deux domestiques, Lucas et Valère, sont à la recherche d’un médecin pour Lucinde, la fille de leur maître. Le lecteur saisit bien vite qu’il s’agit d’une maladie d’amour. La fille est en effet amoureuse d’un nommé Léandre. Ce dernier n’est pas assez bien pour son père qui prévoit de marier sa fille à un autre homme. Lucinde a depuis perdu la parole afin de retarder les futures noces.

Martine est témoin de la conversation des deux domestiques. Elle leur confie qu’elle connaît un médecin qui pourrait faire des miracles. Désireux de cacher sa véritable identité, il ne se révélerait que sous des coups de bâtons. Son nom ? Sganarelle. Il est actuellement parti couper du bois. Les deux domestiques partent en quête du médecin malgré lui. La vengeance de Martine est à l’œuvre.

Sganarelle, saoul, coupe du bois. Lucas et Valère vont à sa rencontre. Ils lui proposent de l’embaucher pour guérir la fille de leur maître. Sganarelle ne comprend rien à l’histoire. L’embrouille se fait de plus en plus bouillante jusqu’à ce que les deux domestiques finissent par battre à coups de bâtons l’ivrogne qui avoue, malgré lui, qu’il est médecin. Il accepte de les suivre.

La suite de ce résumé de Le Médecin malgré lui nous permettra de contempler les talents de charlatan de Sganarelle.

Acte II : Le diagnostic du médecin malgré lui

Lucas et Valère, heureux de leur rencontre, annoncent à Géronte qu’ils ont trouvé un médecin extraordinaire. Pour Jacqueline, l’épouse de Lucas, le seul remède à la maladie de Lucinde serait de lui promettre le mariage avec l’homme qu’elle aime. Justement, cet homme idéal n’est autre que Léandre, dont est éprise Lucinde. Le problème est que l’amant n’est guère riche. Néanmoins, il a la bonne fortune d’avoir un oncle riche. Jacqueline souhaite voir son point de vue considéré : il ne faut pas rechercher un mari uniquement sur le critère de la fortune.

Sganarelle entre en scène vêtu d’une robe de médecin. Il pense que Géronte est lui-même médecin. Ce dernier nie, alors Sganarelle se met à battre le père de famille pour qu’il avoue. Le comportement du médecin malgré lui sidère la maisonnée. Lucas tente de le contrôler pendant qu’on part chercher Lucinde.

Sganarelle se fait insistant auprès de Jacqueline, désirant parcourir son corps au nom de la médecine. Entre enfin Lucinde qui ne s’exprime envers le faux médecin qu’avec des gestes. Sganarelle décide de prendre le pouls de la jeune fille et déclare que les muscles de sa langue ne fonctionnent plus et qu’elle est donc muette. Son auditoire ne parlant ni le grec, ni le latin, Sganarelle se lance dans des explications alimentées par divers thermes aux consonances gréco-latines.

Son auditoire semble convaincu malgré certaines incohérences anatomiques avancées par Sganarelle. Ce dernier prescrit comme traitement : une quantité importante de pain et de vin. Le pain donne soif et le vin délie la langue. Puis avant de recevoir son paiement de Géronte, le médecin malgré lui reconduit toute son attention sur Jacqueline.

Léandre, le bien-aimé de Lucinde, parvient à aborder Sganarelle seul. En échange d’une somme d’argent, ce dernier accepte d’organiser une entrevue entre les deux amoureux.

La suite de notre résumé de Le Médecin malgré lui nous immerge maintenant dans le dernier acte de la pièce de Molière, où charlatanisme et folie paternelle prédominent.

Résumé acte III : Le triomphe de l’amour et du charlatanisme

Léandre devient le complice de Sganarelle en se faisant passer pour un apothicaire. Le médecin malgré lui avoue qu’il n’est pas du tout expert en médecine mais que l’habit lui confère une autorité que nul mortel n’ose remettre en question. Cette robe lui convient fortement puisqu’elle suffit à convaincre son auditoire qui le rétribue pour sa pseudo-science.

Deux paysans, Thibault et Perrin, entrent en scène et requiert l’aide de Sganarelle pour guérir la mère du foyer qui parait souffrir d’un mal qu’on nomme hypocrisie. En échange d’une rétribution, le médecin de pacotille accepte de leur délivrer un remède : un morceau de formage qu’il présente comme étant rempli d’or, de perles et de divers autres éléments précieux.

Lucas est témoin d’une conversation entre son épouse, Jacqueline, et Sganarelle. Celle-ci se plaint de son mari. Sganarelle ne peut s’empêcher de profiter de la situation et lui propose de devenir son amant pour qu’elle puisse se venger de son mari, indigne d’elle. Toutefois, Lucas a entendu toute la conversation.

Géronte trouve Sganarelle et lui avoue son inquiétude car le remède prescrit ne fait que rendre sa fille encore plus malade. Pour le médecin malgré lui, ce mal est le signe que le remède fonctionne. Il présente Léandre comme l’apothicaire qui pourra aider sa fille à aller mieux.

Sganarelle entraine le père à l’écart de Léandre et de sa fille qui discutent. Géronte entend quelques mots de sa fille et plein de joie accourt vers elle. Elle parait enfin guérie. Alors celle-ci explique à son père qu’elle ne souhaite pas se marier avec un homme qu’elle n’aime pas. Géronte vire de bord et demande à Sganarelle de rendre muette sa fille. Le faux médecin permet au couple de s’enfuir pendant qu’il détourne l’attention du père.

Sganarelle parvient à perdre Géronte qui n’a pas reconnu Léandre, s’enfuyant avec sa fille. Lucas révèle tout au paternel qui s’emporte.

Dans la suite de notre résumé de Le Médecin malgré lui, Martine revient en scène et apprend de Lucas que Sganarelle va être pendu pour avoir permis à Lucinde de s’enfuir avec Léandre. Sganarelle tente de négocier sa peine en remplaçant la terrible sentence par une série de coups de bâtons. La mort du médecin malgré lui semble arrêtée.

Molière, roi du retournement de situation, fait alors revenir sur scène les deux amants. Léandre annonce à Géronte que son oncle fortuné vient de décéder. Il hérite de la totalité des biens de ce dernier. Le jeune amant demande la bénédiction du père de Lucinde pour l’épouser. Bien entendu, le père, prenant connaissance de la nouvelle bonne fortune de Léandre, accepte tout de suite la demande.

Sganarelle, heureux d’échapper à la potence, annonce à sa femme qu’étant dorénavant médecin, ses colères seront en conséquence plus fortes qu’auparavant.

Dans ce résumé de Le Médecin malgré lui, Molière aborde plusieurs thèmes en relation avec son époque. Le principal est bien tendu le manque de fiabilité de certains médecins qui prétendent déceler certaines pathologies et proposent des remèdes qui ne sont que du charlatanisme. C’est une réalité historique du XVIIème siècle. Molière met en avant le fait que ces médecins abusent de leur habit pour professer n’importe quoi.

Oui, l’habit fait bel et bien le moine. Autre thème prégnant dans Le Médecin malgré lui, les mariages par intérêt. Pendant des siècles, la noblesse mais également la bourgeoisie ont privilégié la bonne fortune de la famille aux sentiments de leurs enfants.