Les fausses confidences de Marivaux est une très belle œuvre en prose. Cette comédie est malgré tout très profonde car elle aborde des sujets délicats de l’époque. Marivaux aborde le combat entre les différents statuts sociaux et les confronte à l’amour et aux sentiments. Découvrez les personnages de Les fausses confidences et la force de leur rôle.

Les fausses confidences de Marivaux : étude des personnages principaux

Araminte, la personnage principale de la pièce

Parmi les personnages de Les fausses confidences, c’est la femme révolutionnaire, à contre-courant de son époque. Elle est jeune, belle, riche et veuve d’un homme de la finance. Le décès de son mari lui a valu la possession de beaucoup d’argent et un rang social réussi. Cette indépendance et abondance financière est contraire à la condition féminine de son époque. Bien qu’elle ait de quoi se débrouiller seule sans contrainte ni limite, Araminte est fortement influencée par sa mère autoritaire qui souhaiterait la voir remariée à un aristocrate. Elle rencontre Dorante, son intendant et tombe de désir pour lui. Cet homme de basse condition sera le symbole de la lutte d’Araminte : céder aux injonctions familiales ou écouter son cœur.

Dorante

C’est l’intendant d’Araminte. Pourtant il est de la même condition qu’elle.
Issu de la bourgeoisie, son destin fut autre : il est pauvre car ruiné. Il est secrètement amoureux d’Araminte mais n’avouera pas ses sentiments, leurs statuts actuels sont à l’opposé, leurs fortunes également, Dorante ne se sent pas digne d’elle. Pourtant il écoutera les conseils de Dubois et se laissera porter par la mise en place d’une stratégie.

Dubois

C’est l’ancien valet de Dorante mais c’est surtout le serviteur d’Araminte. C’est le plus impactant des personnages de Les fausses confidences. Il fera l’intermédiaire entre les deux amoureux, prend une place très importante et un rôle très actif dans l’intrigue. Dorante lui fait totalement confiance car il se laisse impressionner par sa lucidité en amour et son talent pour les ruses. On ne trouve que très peu d’éléments au sujet de Dubois mais il semble être très renseigné sur la vie et les profils des autres. Ses objectifs tendent à refortuner Dorante, qui saura bien lui rendre la pareille mais il ressent surtout un très profond attachement envers son ancien maître.

Marton

C’est l’attachante servante d’Araminte et en même temps sa rivale cachée. En effet, Marton tombe amoureuse de Dorante et est fortement influencée par l’oncle de Dorante. Ce Monsieur Rémy souhaiterait la voir mariée à son neveu et incite fortement la jeune fille à se rapprocher de lui. Il lui fait croire que Dorante et amoureux d’elle. L’illusion et le mensonge dans lesquels elle tombe ne fera qu’attiser sa haine pour Araminte. Le combat de Marton, c’est être tiraillée entre l’amour et la colère qu’elle ressent pour sa maîtresse.

Les fausses confidences de Marivaux : étude des personnages secondaires

Madame Argante

La mère dure et implacable d’Araminte. Elle tient à préserver les anciens codes et insiste durement pour maintenir le haut statut de sa fille. Elle voudrait lever sa condition de veuve et l’honorer.

Le comte Dorimon

Tout comme Madame Argante, le comte Dorimont est fervent de l’ancien régime. Il sera un candidat d’amour pour Araminte, ce qui ravit Madame Argante, mais ne plaît pas à Araminte, amoureuse secrètement de Dorante.

Monsieur Rémy

C’est l’oncle de Dorante, il manipule la belle Morton pour qu’elle tombe dans les bras de son neveu, futur héritier, elle lui sera d’une sécurité financière. Il est également procureur.

Arlequin

C’est le valet comique d’Araminte. Celle-ci lui ordonna de servir son intendant d’amour, Dorante. Parmi les personnages de Les fausses confidences, il sera la légèreté de l’intrigue.

Catégorisé:

Étiqueté dans :

,