Le petit lecteur

5 minutes de lecture - Phèdre

Résumé détaillé de Phèdre

⚠️ Acheter le livre sur Amazon (lien affilié) : Phèdre ⚠️

Phèdre est une pièce de Jean Racine, composée de cinq actes dont vous trouverez les résumé dans cette page. Bonne lecture !

Résumé et déroulement des actes de Phèdre

Le résumé de l’acte I

La pièce de théâtre Phèdre débute in medias res. En effet, le spectateur ou le lecteur se trouve directement en plein milieu de l’action. Ainsi, les faits préalables ne sont évoqués qu’après. Théramène et Hippolyte sont en grande discussion. Il n’est pas raire de voir ce type de scène dans les tragédies afin de permettre au lecteur/ spectateur de comprendre l’histoire de façon naturelle.

Ainsi, le discours continue jusqu’à la 3 ème scène. Elle débouche sur une action. En effet, Thésée a disparu et son fils décide de retrouver sa trace. On va en réalité apprendre qu’il s’agit en réalité d’une fuite. Celle-ci se justifie par le fait que Thésée soit tombé sous le charme d’Aricie. Cet amour se voit défendu étant donné que cette femme est la sœur des ennemis du roi.

On apprend ce secret au cour de l’exposition. Ce n’est qu’à la scène 3 que Phèdre se manifeste. Désemparée, celle-ci veut se donner la mort. Oenone est également présente. Elle va parvenir à faire révéler le terrible secret que tente de cacher Phèdre. C’est à ce moment là que celle-ci va effectivement avouer qu’elle est follement amoureuse de son beau-fils, fils du roi Thésée.

L’action est nouée par la scène 4, où l’on apprend le décès du roi. L’acte 1 est important car il nous apprend un fait important : l’amour coupable de Phèdre.

L’acte II de Phèdre

L’acte deux débute par une scène semblable à celle vu précédemment, respectant le schéma de confidence entre un héro et son bras droit. Ici, c’est Aricie, la fille d’un ennemi de Thésée qui va se confier à sa servante, qui porte le nom d’Ismène. Elle lui apprend que son cœur bat pour Hippolyte, et que seul ce dernier est en mesure d’agir. Dans la scène numéro deux, Hippolite arrive justement afin de lui remettre le pouvoir de l’Attique. C’est à ce moment la qu’il décide de lui avouer ses sentiments.

Dans la scène trois, Aricie lui avoue être également tombée sous son charme. Tous deux quittent la scène. Lors de la quatrième scène, Phèdre rend visite à Hippolyte afin de lui apprendre la mort de son père Thésée. Cependant, dans la scène cinq, submergée par l’émotion, Phèdre ne peut s’empêcher d’avouer à Hippolyte lui-même que son cœur ne bat que pour lui. Désemparée, elle reste près de son épée puis fini par lui prendre son arme.

A la scène six, Hippolyte est resté seul et choisi d’en savoir plus sur la prétendue mort de son père. En effet, des rumeurs affirment désormais qu’il serait toujours vivant. Cet acte est un pallier dans la déchéance de Phèdre. Elle avoue elle-même son terrible secret à Hippolyte qui la repousse. De plus, les rumeurs concernant Thésée aggravent la situation.

Acte III de Phèdre

Cet acte particulier débute par une scène entre Phèdre et Oenone sa nourrice. Phèdre dépitée, lui demande conseil. La nourrice évoque alors la possibilité d’échanger son amour contre le pouvoir.

Dans la deuxième scène, Phèdre va honorer Vénus ce qui va la mener à sa perte. La troisième scène nous montre Oenone qui apprend à Phèdre que Thésée n’est pas mort. Il est prêt à revenir. Oenone conseille à Phèdre d’accuser le fils de Thésée.

Dans la quatrième scène de cet acte, Thésée fait son grand retour. Il ne comprend pas l’ignorance de sa femme. Phèdre décide de s’enfuir sans parvenir à se justifier. Lors de la cinquième scène, Thésée questionne son fils mais celui-ci ne cherche qu’à fuir. Ils font alors face à un terrible malentendu. La tragédie repose toujours sur ce type d’événements qui crée des situations équivoques, parfois même source de quiproquo. Dans cet acte, Phèdre ne sachant plus que faire, ne repose plus que sur sa nourrice Oenone

Le résumé de l’acte IV

Cet acte commence par les aveux mensongers d’Oenone qui cherche à venir au secours de sa maîtresse. Elle confie alors au roi Thésée que c’est son fils Hippolyte qui a cherché à obtenir le cœur de la reine. Thésée, qui était déjà soupçonneux dans les actes précédents, croit immédiatement les paroles de la nourrice. Alors que son fils clame son innocence en affirmant être amoureux d’Aricie, Thésée reste insensible. Pris d’une colère noire, il va bannir Hippolyte.

Dans la troisième scène, il invoque Neptune pour punir son fils. Dans la quatrième scène, Phèdre essaie alors de calmer Thésée. Lors de l’annonce des sentiments d’Hippolyte pour une autre, elle finit par baisser les bras. Dans la cinquième scène, on découvre une reine folle de rage, qui ne parvient pas à calmer ses ardeurs envers Hippolyte. C’est lors de la sixième scène que Phèdre va refuser de voir sa nourrice qui essaie de l’aider dans son mal-être. La fatalité commence à s’affirmer lors de cet acte où Phèdre, désemparée, ne parvient pas à mettre sa colère sous silence.

Acte V

L’acte 5 commence calmement. La toute première scène débute avec Hippolyte qui fait part des événements à Aricie, la femme dont il est amoureux. Il lui explique ce qui l’a poussé à ne rien dire alors que Thésée l’accusait. Lors de la deuxième scène, il lui demande alors de l’épouser et de s’enfuir à ses côtés. A la troisième scène, Aricie voit Thésée pour lui expliquer qu’il a été victime d’un complot. Elle prône alors son innocence. A la quatrième scène, Thésée est seul face à son désespoir.

En plein doute, il demande à parler à la nourrice Oenone. Juste après, est annoncé le décès d’Oenone. Phèdre est alors dépitée. Le roi revient sur ses paroles car il souhaiterait revoir Hippolyte. Il est anxieux suite aux événements. Lors de la scène six, on apprend que les peurs de Thésée sont justifiées : Neptune a écouté ses invocations. Hippolyte a été massacré par un monstre venu des mers.

C’est Théramène qui apprend la terrible nouvelle. Il convient d’ajouter que sa mort est d’autant plus tragique face à désarroi de son amour Aricie, qui, justement était en train de le rejoindre pour qu’ils s’unissent à jamais. Dans la dernière scène, Phèdre fait ses aveux à Thésée, elle assume son crime et prononce son dernier soupir devant lui.