Le petit lecteur


6 minutes de lecture - Les Précieuses ridicules

Résumé de la pièce Les Précieuses ridicules de Molière

C’est en 1659 que la pièce de Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, Les précieuses ridicules, a été jouée pour la première fois. Cette pièce en un acte, écrite en prose appartient au genre de la comédie.

Les précieuses ridicules nous content l’histoire deux jeunes filles de province, Magdelon et Cathos, en voyage vers Paris à la recherche de l’amour et du divertissement. La première priorité de Gorgibus est de trouver des maris convenables pour sa fille et sa nièce. Cependant, son objectif principal va être mis à mal.

En effet, Magdelon et Cathos s’opposent catégoriquement au mariage, estimant que les deux hommes présentés sont bien trop rustres et trop peu intéressés par la romance pour que le mariage soit à la hauteur de leur idéal amoureux. C’est alors que ce dernier groupe élabore un plan pour se venger des deux jeunes femmes, lesquelles leur ont causé une détresse émotionnelle.

Ce n’est qu’une question de temps avant que les “précieuses” ne soient influencées par les deux imposteurs qui sont envoyés pour interagir avec elles.

Première scène

Dans cette scène de Les Précieuses ridicules, de Molière, les personnages sont présentés les uns aux autres pour la première fois.

Furieux de la façon dont Magdelon et Cathos les ont traités depuis qu’ils les ont accueillis chez eux, La Grange et Du Croisy descendent dans les rues pour manifester leur mécontentement.

Selon La Grange, le manque de savoir-vivre des jeunes femmes est dû à leur “préciosité”.

Par conséquent, il est nécessaire de les éduquer par l’utilisation de punitions et de représailles pour s’assurer qu’elles ne répètent pas ce genre de comportement. Mascarille son valet est déguisé en gentilhomme et envoyé courtiser Magdelon, comme il est d’usage à l’époque en France.

Deuxième scène

Gorgibus souhaite en savoir plus sur la rencontre entre les deux prétendants et les précieuses. Ainsi, il se renseigne sur les détails de ces rencontres.

Le comportement de La Grange est impeccable, mais son attitude trahit sa frustration face à la situation. Gorgibus est préoccupé et intrigué par la situation. Il s’enquiert de la situation auprès de Marotte, la domestique deux jeunes femmes.

Ainsi, se termine cette scène de Les Précieuses ridicules, de Molière.

Troisième scène

Selon la servante Marotte, la fille et la nièce de Gorgibus travaillent à leur maquillage. La bourgeoisie perd son contentement et son savoir-vivre dans cette scène de Les Précieuses ridicules, de Molière . Les caprices et les ruses des deux jeunes femmes sont assurément préjudiciables.

Quatrième scène

Cathos et Magdelon décident de s’impliquer un peu plus. Gorgibus se renseigne sur le déroulement de la rencontre entre elles et les prétendants.

Elles manifestent dès qu’elles le peuvent leur désarroi face au manque de galanterie de leurs prétendants, et les deux jeunes femmes ne se retiennent pas de les fustiger. Au lieu d’attendre que ces messieurs leur manifestent de l’intérêt, elles sautent directement dans la conversation sur le mariage. La lecture de livres basés sur le modèle précieux a influencé les attentes de Magdelon et Cathos pour un résultat similaire dans leur propre vie, comme cela a été le cas avec d’autres “précieuses”.

Polyxène et Aminte sont les noms de leurs fantasmes, qui deviennent de plus en plus intenses.

Gorgibus est dans un état de désespoir complet tout au long de cette scène de Les Précieuses ridicules, de Molière.

Il essaie de persuader, les deux jeunes femmes de se marier.

Autrement, il est possible que celles-ci soient envoyées dans un couvent.

Résumé de la cinquième scène

Avec de vers jugés sophistiqués (mais en réalité médiocres), Magdelon et Cathos expriment tout ce qu’elles trouvent à redire à l’attitude de Gorgibus.

Résumé de Les Précieuses ridicules - Sixième scène et septième scène

Il s’agit du Résumé de Les Précieuses ridicules, et dans ces scènes, un nouveau personnage, le “marquis de Mascarille”, rend visite aux deux jeunes femmes. Le nom du nouveau venu met tout de suite les deux jeunes femmes en émoi. Elles veulent que leur serviteur accueille au plus vite leur invité. Par la suite, elles quittent les lieux pour pouvoir à nouveau se faire belles afin de séduire le marquis.

Le marquis de Mascarille fait une entrée remarquée, escorté de ses deux porteurs, ce qui est vraiment remarquable.

Huitième et neuvième scène

A la suite de l’annonce de Marotte, Magdelon et Cathos réapparaissent sur scène. Elles entament alors une discussion des plus sympathiques avec Mascarille. Effectivement, grâce à ses qualités d’orateur, ce dernier les séduit : son expression se fait par le relais des vers grivois qui amusent les précieuses. Ces dernières finissent par se laisser séduire petit à petit.

Scènes 10 à 12 des Précieuses ridicules

Dans ce Résumé de Les Précieuses ridicules, après l’annonce de Marotte, le vicomte de Jodelet fait son entrée sur scène. Mascarille le désigne comme un “vieil ami” mais Il s’agit en réalité du valet de chambre de Du Croisy.

Jodelet se passionne pour le jeu. Le deux hommes commencent à se remémorer leurs expériences de guerre, qui constituent pour eux les souvenirs les plus marquants. Après avoir été bluffés, Magdelon et Cathos décident d’engager des violonistes pour renforcer encore l’atmosphère de séduction.

Les musiciens prennent place sur scène. Des rafraîchissements sont apportés par les serveurs. Peu à peu, une atmosphère très romantique s’installe. Les protagonistes se lèvent et commencent à danser.

Scènes 13 à 17 et fin de la pièce de Molière

Du Croisy et La Grange apparaissent à l’improviste au milieu du bal. Ils prétendent avoir cherché dans tous les endroits possibles les deux hommes, qui se révèlent être des vauriens.

Magdelon et Cathos, les deux jeunes femmes, sont complètement inconscientes de ce qui se passe.

Accepter la défaite sans se battre est considéré comme héroïque par ces deux individus. Jodelet et Mascarille jouent les braves devant les deux jeunes femmes en prétendant qu’ils préfèrent être battus, car la violence n’est pas de leur apparat.

Après un bref entracte, La Grange et Du Croisy montent à nouveau sur scène. La vérité sur les véritables identités de Mascarille et de Jodelet est révélée. Les bourgeois dépouillent alors leurs serviteurs de leurs parures, démontrant ainsi qu’ils sont prêts à assumer leurs paroles. La Grange et Du Croisy interrogent ensuite les Précieuses sur un ton narquois pour témoigner de leur désaveu.

Ce qui reste de l’allure des deux valets après qu’ils aient été dépouillés de leurs apparences extérieures est à discuter. À peine ont-ils terminé que les deux bourgeois quittent la scène, éhontés. Mascarille et Jodelet sont priés de payer les musiciens pour leur prestation, mais sont incapables de le faire car ils ne disposent pas des fonds nécessaires.

Gorgibus entre sur scène. Il très en colère contre les deux jeunes femmes. Les Précieuses Ridicules disent que les personnes qui ont commis cette supercherie seront punies. Mascarille et Jodelet se retirent de la scène avec une véritable disgrâce intérieure.

Gorgibus s’occupe alors des factures des musiciens. Il réprimande sévèrement Les Précieuses Ridicules.

Elles sont la cause de l’humiliation de la famille.

Ainsi s’achève ce Résumé de Les Précieuses ridicules.