Le petit lecteur

6 minutes de lecture - L'Assommoir

Résumé de L'Assommoir par chapitres

⚠️ Acheter le livre sur Amazon (lien affilié) : L'Assommoir ⚠️

Chapitre 1 :

L’action se déroule en 1850 dans le quartier de la Goutte d’Or à Paris. Auguste Lantier est arrivé depuis 2 semaines à Paris, avec toute sa famille. Il décide d’abandonner sa femme Gervaise Macquart et leurs deux fils Claude et Étienne. Auguste part vivre en concubinage avec Adèle. La sœur d’Adèle, Virginie, nargue Gervaise Macquart au lavoir. Les deux femmes en viennent aux mains. Virginie reçoit une fessée à coups de battoir devant tout le monde. Virginie se sent humiliée. Gervaise et ses 2 enfants se retrouvent à la rue et sans argent.

Chapitre 2 :

Gervaise prend un nouvel emploi chez Mme Fauconnier, en tant que blanchisseuse. C’est une jeune femme boiteuse, mais encore séduisante. Coupeau, qui est un ouvrier zingueur, se sent attiré par elle. Lors d’une conversation, Gervaise se confie. Elle rêve d’une vie simple, d’avoir toujours un toit sur la tête, de quoi manger et de ne plus être battue. Elle évoque le fait que l’alcoolisme est un problème récurrent dans sa famille. Coupeau lui avoue également que dans sa famille, il connait le même problème. Gervaise accepte d'épouser Coupeau, quelque temps après. Il la présente à sa sœur, Lorilleux, mais elle est très mal reçue.

Chapitre 3 :

Gervaise et Coupeau s’unissent le 29 juillet 1850. Un orage estival éclate. Pour se protéger de la pluie et des éclairs, les mariés et les invités se réfugient dans le musée du Louvre. Le repas de noce est gargantuesque. La nourriture ne manque pas et on boit beaucoup. Mais le bonheur de la jeune mariée Gervaise est entaché par la sœur de Coupeau : Lorilleux. Elle se montre odieuse et désagréable durant toute la journée. Elle l’insulte en quittant la table des invités. Elle se moque de Gervaise, de son boitement et la surnomme : « Banban ».

Chapitre 4 :

Nous sommes 4 années plus tard. Leurs travaux et leurs sacrifices semblent avoir porté leurs fruits. Gervaise et Coupeau vivent désormais dans un certain confort. Ils louent un appartement rue Neuve dans le quartier de la Goutte d’Or. Ils travaillent en tant que simples ouvriers, mais la nourriture ne manque pas. Germaine met au monde une fille Anna, que tout le monde surnomme Nana. Le rêve de vie simple de Gervaise semble s’être réalisé. Les Lorilleux sont les parrains de Nana. Germaine souhaite investir les économies du couple dans une blanchisserie.

Chapitre 5 :

Les Boches sont les nouveaux concierges de l’immeuble. Les Coupeau négocient avec le propriétaire pour refaire leurs papiers peints. Gervaise apprécie son quartier malgré les rumeurs sur elle et sa famille. Sa boutique connait le succès, elle prend même des clients à madame Fauconnier son ancienne employeuse. Elle emploie deux femmes et une apprentie. Coupeau a repris son travail, mais est moins sérieux qu’avant. Il boit et mange au lieu d’aller travailler. L’alcool commence à être un problème pour lui. Saoul, il s’en prend aux employées de sa femme et il cherche à toucher Clémence. Goujet se rapproche de Germaine.

Chapitre 6 :

Gervaise vient voir Goujet à son travail. Il lui montre les machines. Il craint pour l’avenir de ses employés. Germaine n’aime pas non plus les machines. Gervaise rembourse de moins en moins les Goujet qui lui ont prêté l’argent pour sa boutique. Elle emprunte même pour son loyer maintenant. La boutique est un lieu chaleureux où les gens viennent se réchauffer en hiver. Gervaise héberge le père Bru le jour. Coupeau continue de s’alcooliser.

Chapitre 7 :

Gervaise prépare sa fête. C’est un repas gargantuesque pour 14 personnes. Nana joue à la maîtresse de maison et garde les meilleurs morceaux pour elle. Les invités boivent beaucoup. C’est dans cette ambiance festive que Coupeau et Lantier en viennent aux mains dans la rue. Lantier sympathise avec lui et vient chez les Copeau.

Chapitre 8 :

Coupeau propose à Lantier de venir habiter chez eux. Il a gagné la confiance de Coupeau, Gervaise et de ses employées. Goujet envoie le fils Étienne à Lille pour le travail. Lantier prend pension chez les Copeau. Il réclame pour maman Coupeau une pension au Lorilleux. Lantier ne paie rien et Gervaise doit entretenir les 2 hommes. Goujet propose à Gervaise de partir avec lui. Mais elle refuse parce qu’elle est mariée et à des enfants. Elle dépense sans cesse pour nourrir son foyer. Tout le quartier médit de ce ménage à trois.

Chapitre 9 :

C’est le début de la ruine pour Gervaise. Sa clientèle s'éloigne de plus en plus de sa boutique pour aller chez madame Fauconnier. Gervaise semble être détachée de tout, son seul intérêt est la nourriture. Elle renvoie petit à petit tout son personnel. Gervaise devient de plus en plus paresseuse, crasseuse et elle achète tout à crédit. Elle met tous ses objets de valeurs à la vente pour rembourser les sommes qu’elle doit. Coupeau boit et ne travaille presque plus. Lantier se laisse entretenir et est de plus en plus exigeant en matière de nourriture. Lantier et Coupeau battent Gervaise lorsqu’ils boivent trop. Elle devient grasse et s’use la santé. Lantier essaye de maintenir son train de vie. Il tente de forcer Gervaive à louer sa boutique à Virginie, mais elle résiste.

Chapitre 10 :

Les Coupeau déménagent au 6ème étage à côté des Lorilleux. Le logement est petit. Ils doivent laisser les meubles à Virginie. Coupeau retravaille à la campagne et se désalcoolise. Il ramène même de l’argent au foyer. Gervaise retrouve du travail chez madame Fauconnier comme repasseuse. Lantier et Gervaise continue de se voir malgré les rumeurs. Nana fait sa première communion. Les Lorilleux rejettent Nana parce qu’elle souhaite être fleuriste. Ce métier a très mauvaise réputation. Pendant deux années, la famille Coupeau connaît la misère comme beaucoup de familles de l’immeuble.

Chapitre 11 :

Nana a grandi et devient ouvrière fleuriste. Nana court les hommes. Gervaise s’est mise à boire. Les Coupeau sont de plus en plus violents. Nana quitte la maison. Gervaise se fait renvoyer de son travail et n’arrive pas à tenir une place. Elle boit et grossit de plus en plus. Coupeau retrouve Nana. Gervaise et lui la violentent. Coupeau fait plusieurs crises de folie. A Saint-Anne, il passe 6 mois sans boire. Il guérit, mais se remet à boire une fois rentré. Il fait 7 séjours à l’hôpital, mais il reste toujours très malade. Nana quitte définitivement les Coupeau.

Chapitre 12 :

On ne veut plus de Gervaise nulle part. Coupeau et elle ont vendu leur lit. Ils doivent deux mois de loyer.

Coupeau doit ramener de l’argent, elle a faim. Chez les Bijard, Lalie meurt suite à de mauvais traitements. Gervaise attend Coupeau à la sortie de son travail. Comme de nombreuses femmes sur place, elle veut récupérer son salaire avant qu’il ne le boive. Mais c’est trop tard, elle le retrouve à la sortie d’un bar.

Chapitre 13 :

Étienne envoie 10 francs à sa mère, ce qui lui permet de manger. Coupeau est de nouveau à Saint-Anne. Il meurt d’une crise de delirium. Ses voisins lui demandent les détails de son agonie, elle s’exécute en l’imitant. Gervaise en vient à tenter de se prostituer comme sa fille Nana. Elle se retrouve pratiquement à la rue, elle loge sous l’escalier comme le père Bru autrefois. Elle meurt de faim et de froid. Les voisins ne s’aperçoivent pas tout de suite de sa mort. Ce n’est que l’odeur qui les alerte.