Le petit lecteur

4 minutes de lecture - Des fleurs pour Algernon

Analyse du roman Des fleurs pour Algernon

⚠️ Acheter le livre sur Amazon (lien affilié) : Des fleurs pour Algernon ⚠️

Résumé du livre

Charlie Gordon est un jeune apprenti boulanger qui vit péniblement du fait de son retard mental. Sa vie est entrecoupée de cours de lecture et d'écriture à l’Université Beekman avec Miss Kinnian. Il décide un jour de subir une opération du cerveau qui devrait lui permettre de développer ses capacités mentales. En effet, deux scientifiques ont réussi précédemment cette intervention avec une souris nommée Algernon et ils sont prêt à passer au stade humain de l’expérimentation.

Après l’opération Charlie est suivi psychologiquement par les deux chercheurs et il doit rédiger un journal quotidien qui rend compte de ce qu’il ressent. Miss Kinnian l’aide et l’accompagne dans ce qui va devenir une véritable mutation. Charlie Gordon progresse rapidement et accumule de nombreux savoirs presque à son insu mais il demeure très instable dans le relationnel avec les être humains. En effet la jeunesse chaotique de Charlie l’empêche d’avoir une maturité affective suffisante d’autant plus qu’il est obnubilé par son passé. Il n’arrive pas à se défaire de sa vie antérieure d’attardé mental et il revit quotidiennement les scènes qui l’ont traumatisé durant son enfance.

Parallèlement, la souris Algernon commence à donner des signes inquiétants de dégénérescence cérébrale et finit par mourir. Charlie comprend alors que sa destinée est étroitement liée à la souris et il décide dans un élan frénétique de reprendre les travaux scientifiques des professeurs qui l’ont opéré pour trouver la faille.

Malheureusement Charlie va régresser et va inexorablement,étape après étape, retomber dans son état premier et il va finir par être interné à l’asile Warren tant redouté depuis sa petite enfance.

Analyse de l’oeuvre Des fleurs pour Algernon

Daniel Keyes choisit le journal intime pour nous faire rentrer dans la peau de personnage. Celui-ci est confronté à sa double identité et le journal devient un exutoire et un miroir de ces interrogations. Dans le début de l’oeuvre, le journal intime est hésitant et constitué de phrases courtes semées de fautes d’orthographes. Au fur et à mesure de l'évolution intellectuelle de Charlie, l'écriture se renforce et devient soutenue. Le tragique intervient lorsque la dégénérescence mentale l’empêche de comprendre ce qu’il a écrit auparavant.

Le roman est à double lecture. Non seulement Charlie développe des facultés intellectuelles extraordinaires puisqu’il va composer un concerto pour piano, apprendre plusieurs langues étrangères et débattre d'égal à égal avec de grands professeurs d’université mais il va également se confronter à l’inconscient de son passé. Charlie va se servir de son intelligence pour explorer sa vie antérieure d’attardé mental et en analyser les composantes. Il trouvera une mère honteuse d’avoir mis au monde un “débile mental” et un père aimant et protecteur mais tellement faible.

Biographie de Daniel Keyes

Des fleurs pour Algernon est à la base une nouvelle de science fiction écrite en 1959 par Daniel Keyes et oublié dans “The Magazine of Fantasy & Science Fiction”. Rapidement, la nouvelle va avoir un écho important et va même remporter le prix Hugo de la nouvelle courte en 1960 avant de devenir un classique de la littérature S-F comme le disent les amateurs. Lors de la parution de l’oeuvre en 1966 l'écrivain a reçu le prix Nebula du meilleur roman.

Daniel Keyes est né en 1929 dans le quartier de Brooklyn à New York et il a été chercheur universitaire en psychologie même si son parcours de vie a été chaotique et riche en expèriences professionnelles. Il s’engage à 17 ans dans la marine marchande avant de reprendre ses études et d’obtenir un diplôme universitaire de psychologie. Fan de Comics et de science fiction, il décide alors de travailler dans l'édition pour Marvel puis pour Comics. Il va écrire plusieurs scénarios pour ces éditeurs avant de s’orienter vers l’enseignement. Il devient professeur d’anglais, de littérature américaine puis d'écriture à l’université d’Ohio.

Parallèlement, Daniel Keyes se lance dans l'écriture avec comme point d’orgue la nouvelle “des fleurs pour Algernon” qui le consacre comme grand romancier américain. Le livre a été vendu à plus de 5 millions d’exemplaires dans le monde entier et adapté plusieurs fois par le cinéma et la télévision.