Le petit lecteur


6 minutes de lecture - Stupeur et tremblements

Résumé de Stupeur et tremblements d'Amélie Nothomb

Amélie Nothomb (nom de plume de Fabienne Claire Nothomb) est un auteur dont le premier ouvrage fût Hygiène de l’assassin en 1992. Elle connait un succès dès les 1999 grâce à son livre Stupeur et tremblements qui fût récompensé du Grand Prix de l’Académie Française. Le livre s’est vendu à 385 000 exemplaires.

Résumé de Stupeur et tremblements, l'histoire de l'auteur

Stupeur et tremblements c’est l’histoire d’Amélie Nothomb, une jeune femme née en Belgique mais ayant passé sa petite enfance au Japon. A l’âge de 5 ans, elle quitte le pays du soleil levant avec des souvenirs particulièrement doux et apaisants.

Petite fille, elle passait des heures assises sur les marches des temples de Kyoto pour admirer les jardins secs, ces jardins zens élaborés avec du sable, des rochers, des graviers et de la mousse. Passionnée et fascinée par l’art et la délicatesse du pays et ne trouvant pas sa place en occident, elle décide de retourner au Japon dans les années 1990 après voir terminée ses études universitaires. Elle maitrise parfaitement le japonais et se fait embauchée au sein d’une prestigieuse et renommée compagnie du nom de Yumimoto en tant qu’interprète pour un an.

L’occasion pour elle de travailler et vivre comme une Japonaise sous le statut d’employée.

Mais tout ne se passe pas comme elle le prévoit.

C’est ce que nous allons voir dans ce Résumé de Stupeur et tremblements.

Enchainant les échecs, les erreurs et les inattentions, elle retombe au rang le plus bas.

Un véritable cauchemar commence pour elle : plus les jours défilent, plus elle se rend compte que ses compétences ne lui servent à rien.

Son rôle n’est pas clairement défini. Par exemple, Mr Saito lui fait écrire une lettre pour une invitation à un évènement privé.

Amélie Nothomb vit un cauchemar dans son travail

Dans ce résumé de Stupeur et tremblements, nous verrons que le courrier à peine terminé, il le déchire et demande à Amélie de recommencer. Mais cela ne lui pose pas de problème, puisqu’elle aime beaucoup travailler avec sa collègue et responsable, mademoiselle Fubuki Mori, une belle japonaise. Amélie se confronte à un système très (trop) différent du système auquel elle a été habituée et avec lequel elle a été élevée.

En plus d’être sous la direction de Fubuki Mori, cette dernière est sous la direction de Monsieur Saito. Monsieur Saito ne demandait jamais rien, sauf peut-être de lui apporter du café. Lui-même est sous les ordres de Monsieur Omochi, qui lui est sous les ordres de Monsieur Haneda qui dirige la section Import-Export.

Son rôle est de vendre et d’acheter tout ce qui existe sur la planète entière.

Amélie Nothomb, surnommée Amélie-San est sous les ordres de tous ces employés et donc, de tout le monde. Malgré ça, Amélie est fière de travailler dans une compagnie japonaise et prend très à cœur son rôle lorsqu’elle doit pratiquer l’ôchakumi, la cérémonie du thé. C’est à partir de là qu’Amélie va commencer sa descente aux enfers.

Mais notre Résumé de Stupeur et tremblements ne s’arrête pas là. Stupeur et tremblements nous raconte ensuite qu’un jour, Monsieur Omochi, superviseur de monsieur Saito et sous les ordres de Monsieur Haneda, reçoit une importante délégation d’affaire. Amélie a pour mission de servir chaque tasse de thé avec humilité, raffinement et en respectant scrupuleusement la tradition en baissant les yeux et en s’inclinant face à ses invités.

Quand la délégation est partie, Monsieur Omochi a appelé Monsieur Saito en hurlant. Un peu plus tard, Monsieur Saito a convoqué Amélie. Très en colère, il lui expliqua que la délégation avait été outrée par son attitude. Elle aurait créé une ambiance contraire aux intentions de la cérémonie du thé en mettant les partenaires dans une position de méfiance. Mais ne voulant pas perdre la face auprès des Japonais, Amélie Nothomb est restée et n’a pas démissionnée.

Stupeur et tremblements nous décris aussi qu’un miracle est arrivé : monsieur Tenshi, dirigeant de la section produits laitiers, l’a convoquée. En effet, les origines belges de la jeune femme l’ont séduit pour un projet qu’il envisageait avec le pays concernant du beurre allégé. Il lui proposa alors de réaliser une étude que Amélie accepta. Forte de cette expérience, Amélie et Mr Tenshi ont construit ensemble une belle relation professionnelle. Grâce à lui, Amélie envisageait enfin de pouvoir sortir de son statut de préposée à la photocopieuse.

Elle se met donc au travail et effectue sa tâche très rapidement et avec beaucoup de rigueur. Mais c’était sans compter la colère qui émana de la part du vice-président au sujet du duo qui s’était formé. Selon lui Amélie ne devait pas être l’auteur de cette étude. Et alors qu’elle pensait avoir une alliée il s’avère que c’est Fubuki qui les a dénoncés. Elle lui attribue alors un nouveau post qui sera de classer des factures par date et les trier.

Dans ce Résumé de Stupeur et tremblements, vous apprendrez que finalement un collègue se rend compte qu’Amélie a commis des erreurs, elle doit tout recommencer.

Mais Stupeur et tremblements nous détaillera que Fubuki ne laissera pas passer cela. Deux jours après, Fubuki trouve une autre occupation à Amélie : celle-ci doit refaire les additions des notes de frais et les convertir selon le cours monétaire du jour. Mais très inconfortable à ce nouveau poste, Amélie est obligée de rester la nuit pour réussir à boucler l’ensemble de ses tâches. C’est lors de la troisième nuit blanche qu’Amélie sombre dans la démence, nue, à faire le poirier sur le fauteuil de sa supérieure. Enveloppée par la fraicheur de la nuit, elle se rhabille et renverse le contenue de la poubelle dans le seul but de se réchauffer, puis perd connaissance.

L'humiliation, dans Stupeur et tremblements

Et c’est à dix heures le lendemain matin, après que toute l’entreprise l’a vu dans son plus simple appareil, qu’elle ouvre les yeux. Même si Fubuki fait preuve de tolérance et ne la renvoie pas, elle l’affectera à l’analyse de la société japonaise. Et puis un jour tout bascule un peu plus : Fubuki se fait réprimander par le vice-président devant tous les employés de l’entreprise. Elle se sent humiliée et par se réfugier aux toilettes. De bonne volonté, Amélie part la réconforter. Mais Fubuki, qui avait su retenir ses larmes devant ses collègues se sentira humiliée un peu plus. Le lendemain, elle le fit payer à Amélie Nothomb en lui attribuant un nouveau poste : « Madame pipi ».

Mais Amélie ne se démontera pas. C'est ce que nous allons voir dans ce Résumé de Stupeur et tremblements. Elle vient de passer cinq mois dans cette entreprise, elle tiendra les sept mois restant avec le sourire.

C’est au mois de décembre, qu’Amélie Nothomb déposera sa démission, comme il est courant de le faire au Japon lors d’une fin de contrat et quittera la compagnie le jour de la fin du contrat d’un an prévu au départ. Elle rentre en Europe et se met à écrire, notamment Stupeur et tremblements.

Stupeur et tremblements nous apprendra que deux ans après cette expérience, Amélie reçu une lettre. C’est un courrier de Fubuki écrit en japonais : « Amélie-san, félicitations. Mori Fubuki. ». Stupeur et tremblements naitra quelques années plus tard.