Le petit lecteur


5 minutes de lecture - Le faucon déniché

Résumé du livre Le faucon déniché de Jean-Côme Noguès

Au commencement de l'histoire, dans Le faucon déniché de Jean Côme Noguès, le lecteur est invité à découvrir Soupex, un petit village du pays d'Oc. Nous sommes en pleine période du Moyen Âge, au cours du XIIIème siècle.

Résumé de Le faucon déniché : La rencontre

Dans Le faucon déniché de Jean Côme Noguès, Martin est un jeune garçon, fils de bûcheron. Les journées du jeune serf se déroulent de manière monotone. Il garde des oies, tout en rêvant de devenir ami avec un vrai faucon.

Malheureusement pour lui, son rêve n'a que peu de chance de se réaliser car à son époque, les faucons sont réservés aux seigneurs et non aux serfs, à qui il est interdit de posséder un tel animal. Cependant, un jour, Marin découvre un faucon qu'il emporte avec lui. Il se fait fort de bien le cacher et tente de l'apprivoiser à force de tendresse et de beaucoup de patience.

Le faucon déniché de Jean Côme Noguès : Le secret découvert

Rappelons, dans le cadre de ce Résumé de Le faucon déniché, que Martin ne peut hélas pas conserver son secret bien longtemps. Rapidement, le fauconnier du château s'aperçoit de la présence du rapace. Martin est aussitôt accusé de braconnage.

Un séjour en prison

Suite à la découverte de son faucon, Martin est emprisonné. Dans Le faucon déniché de Jean Côme Noguès, malgré son jeune âge, il est condamné comme un adulte et évidemment, il perd son faucon.

Depuis sa condamnation, Martin périt dans une cellule en piteux état. Il doit supporter les rats, le froid et l'humidité en permanence. La saleté n'a d'égal que la misère qui règne en ces lieux.

Résumé de Le faucon déniché : Le dressage du faucon

L'observation, dans le livre de Noguès

Malgré son emprisonnement, Martin a la satisfaction de voir son faucon tous les jours. En effet, depuis sa cellule, le jeune garçon parvient à observer, tout à loisir, le fauconnier du château s'employer à dresser l'animal sauvage.

L'oiseau doit apprendre à chasser. Peu à peu, il est amené à devenir un oiseau de proie féroce. Le fauconnier a décidé de faire de lui le faucon le plus impitoyable et le plus dangereux du château.

Un jeune cœur brisé

Dans les premiers temps, au sein du roman Le faucon déniché de Jean Côme Noguès, Martin se réjouit de pouvoir observer son oiseau évoluer dans la cour du château mais au fil des séances de dressage et des entraînements, Martin finit par comprendre le dessein du fauconnier et ce constat lui brise le cœur.

L'attaque du château de Soupex dans le récit de jean-Côme Noguès

Un beau jour, le château de Soupex subit une attaque surprise. On peut lire, dans Le faucon déniché, que l'assaut est si impromptu et réussi qu'aucun garde alentours n'a le temps de réagir.

Depuis sa cellule, Martin cherche un moyen d'intervenir. Il se hisse tout en haut de la fenêtre de sa geôle et de là, parvient à sortir. Martin, sans perdre une seconde, s'élance sur les remparts et court sonner l'alarme en actionnant le tocsin. Le château peut alors être défendu avec succès. Étape incontournable d'un Résumé de Le faucon déniché, il est important de noter que pendant le combat, Martin saisit sa chance et parvient à sévader.

Le faucon déniché : Le retour à la maison

Bienvenue chez toi, Martin !

Dès qu'il sort du château, Martin n'a qu'un seul objectif : rentrer chez lui. Il y retrouve sa mère. La pauvre femme était morte d'inquiétude car elle ne voyait pas revenir son enfant et personne ne lui a dit qu'il avait été emprisonné. Bien entendu, son foyer est le premier endroit où les gardes du château se rendent pour le retrouver.

Sa mère suggère à Martin de se cacher du mieux qu'il peut, avant d'ouvrir la porte aux gardes. Ces derniers déclarent être à la recherche de Martin. Ce à quoi la mère répond que son fils est parti très tôt dans les bois environnants.

La cachette de Martin

Pour échapper aux gardes, Martin choisit de se rendre dans une petite abbaye. Entre ces murs, il existe un droit d'asile pour tous et aucun ennemi ne peut venir nuire à celui qui est venu chercher refuge.

Peu de temps après, Martin apprend que le seigneur de Soupex organise une grande chasse. Obsédé à l'idée de récupérer son faucon, Martin quitte l'abbaye et se rend sur le trajet prévu de la chasse. Il conserve au fond de lui l'espoir enfantin et naïf que son rapace ne l'a pas oublié et qu'ils vont enfin pouvoir se retrouver.

Les retrouvailles

Martin n'hésite pas une seconde. Dès l'instant où il aperçoit son faucon, il s'élance à sa rencontre. Le seigneur de Soupex veut en savoir plus sur ce mystérieux garçon qui tient tant à ce faucon.

C'est ainsi qu'il apprend que Martin est à l'origine du signal qui a sauvé le château. En récompense, Martin a le droit de demander tout ce qu'il veut et tout ce qu'il veut, c'est son oiseau. Exceptionnel, sa requête est acceptée. Martin peut reprendre son faucon sans se soucier de représailles ni aucune condamnation.

Fin du résumé de Le faucon déniché : Un faucon qui a bien changé

Malheureusement, dans Le faucon déniché, la joie de ces retrouvailles n'est que de courte durée car l'enfant comprend bien vite que son faucon est très différent désormais. Il espérait retrouver son ami bien docile et se retrouve avec un rapace dangereux, soigneusement dressé pour tuer. Comprenant qu'il ne peut pas vivre avec une bête aussi sauvage, il rend sa liberté au faucon.

Le rapace ne se fait pas prier et prend son envol. À ce moment précis, un braconnier passant par là abat l'oiseau d'un lancer de pierre en pleine tête. Prétextant la faim, le braconnier n'émet aucun remords quant à son geste et s'empare du corps de l'oiseau. Martin, impuissant, ne peut que s'écrouler dans l'herbe et se laisser aller à son chagrin.

Il ne garde de son oiseau qu'un seul et unique souvenir : un grelot en or, doté de belles plumes de faucon qu'il avait trouvé sur son oiseau quand il l'avait récupéré.