Le petit lecteur


6 minutes de lecture - Le Dragon

Résumé du livre Le Dragon d'Evgueni Schwartz

Acte 1 : Il était une fois, une cité imaginaire en Russie…

La tyrannie d'un dragon polymorphe

Nous sommes dans une Russie écrasée par le souvenir du tsarisme, de la dictature stalinienne et de l’oppression nazie. Le résumé de Le Dragon situe l’histoire dans une ville imaginaire soumise depuis 400 ans à la tyrannie d’un dragon à trois têtes, capable de prendre diverses apparences. Le monstre imaginé par Evgueni Schwartz règne ainsi en despote. Il est aidé en cela par les autorités locales et la coopération des habitants. Ces derniers pensent en effet que l’on n’est jamais mieux protégé des dragons que lorsque l’on en possède un chez soi…

Les personnages du roman Le Dragon mis en scène par Evgueni Schwartz

Le résumé de Le Dragon de Evgueni Schwartz passe aussi par la présentation des autres personnages. Dans cette cité vivent également burgrave (un commandant militaire), un viel archiviste dénommé Charlemagne, Elsa la fille de ce dernier et Marinette leur chat. Il y a également parmi les habitants le bourgmestre de la ville et son fils Henri un laquais qui sont tous deux de fidèles et zélés serviteurs du dragon. Ils s’attachent à faire respecter une autorité fondée sur la délation et la répression.

Le résumé de Le Dragon doit aussi souligner la suprématie du dragon sur la cité, une autorité qui s'est à maintes reprises illustrée par le passé. Toutes les révoltes ont été matées. Elles se sont terminées dans le sang et le feu du dragon. La population sous emprise du monstre obéit docilement et en tout à ce dernier à tel point que chaque année elle accepte de lui offrir une jeune vierge. Cette année la sacrifiée sera Elsa qui attend, résignée auprès de son père, le jour du sacrifice.

L’arrivée du sauveur Lancelot

C’est alors qu’arrive Lancelot, preux chevalier des temps modernes, courageux et idéaliste. Ses pas le conduisent tout naturellement à la maison d’Elsa et de son père Charlemagne. La chatte Marinette lui confie le triste sort qui les attend. Ce héros, justicier de profession qui a pour mission de se mêler de tout ce qui ne le regarde pas, découvre à ce moment la situation de cette ville et ne doute à aucun moment de sa vocation providentielle.

Il doit sauver Elsa et cette cité du joug du dragon tyrannique. Les ogres, les géants et les dragons, il a l’habitude d’en faire… son affaire ! Il va donc combattre le dragon et sauver cette jeune fille dont il est en train de tomber amoureux.

Lancelot se heurte à la réticence des habitants

Personne ne croit Lancelot capable de terrasser le Dragon. De même Elsa refuse d’être aidée. Tout le monde, à commencer par le burgrave, cherche par tous moyens à le dissuader de combattre le monstre. Trop conditionnés par cette situation qu’ils ont fini par accepter, les habitants redoutent au fond de retrouver une liberté qu’ils n’ont jamais connue.

Les citoyens se sont en effet habitués à la présence séculaire du dragon qu’ils assimilent à une protection contre la peur de l’inconnu, de la maladie, de la souffrance, de la mort…

Les habitants ne démordent pas de l’idée qu’il faut à tout prix empêcher ce combat. Henri, l’ancien fiancé d’Elsa, également laquais et secrétaire personnel du dragon, suggère à la jeune fille d’assassiner Lancelot au moyen d’un couteau empoisonné. Il lui assure qu’en échange elle retrouvera la liberté. Après réflexion et de profondes réticences, Elsa bien que déjà amoureuse de Lancelot fini par accepter le marché.

Le dragon essaie aussi de son côté de décourager Lancelot et de le convaincre de l’inutilité de sa démarche. Devant la ténacité de Lancelot à défier le dragon, les citoyens de la ville décident de le priver d’armes.

Lancelot est bien décidé à livrer bataille contre le Dragon

Arrive le moment pour Elsa de dire adieu à Lancelot. Ils ne savent pas qu’ils sont surveillés par le dragon et Henri. Lancelot et Elsa s’avouent leur amour et elle lui dévoile le sinistre complot. Très en colère, le dragon enferme Elsa. Lancelot, forcé de laisser Elsa dans les griffes du dragon court se préparer à l’affrontement.

Il rencontre la chatte Marinette qui le met en contact avec des artisans qui lui ont, en secret, confectionné des armes magiques. Ils lui remettent aussi un chapeau qui le rend invisible, un tapis volant, une épée magique et un instrument de musique. Lancelot est fin prêt pour se lancer dans la bataille.

Résumé de l'acte II : Le dragon meurt et le pouvoir est pris par le bourgmestre

Le résumé de Le Dragon pointe maintenant le dur et long combat au bout duquel Lancelot parvient à tuer le dragon. Les citoyens qui observent le duel depuis la place de la ville, laissent éclater leur joie à la mort du desposte.

Le bourgmestre, s’attribue alors la victoire et s’empare aussitôt du pouvoir en réprimant sur-le-champ toute tentative de manifestation. Blessé, Lancelot est contraint de s’enfuir. Il disparaît, convaincu avant tout d’avoir ouvert les yeux des habitants sur la possibilité de mener un combat.

Acte III : La ville sous l'autorité du bourgmestre - Epilogue

Le temps de la délation, la prise de conscience des citoyens

A ce moment du résumé de Le Dragon écrit par Evgueni Schwartz, un an s’est écoulé. Le bourgmestre après avoir usurpé le titre de tueur de dragon s’auto-proclame président et libérateur de la cité et nomme son fils Henri bourgmestre à sa place. Il décide de s’approprier Elsa qui devait être sacrifié au dragon. Il la demande en mariage. Père et fils incitent à la délation car la crainte du retour de Lancelot disparu dans d’étranges circonstances est réelle.

Cette suspicion est appuyée par l’apparition d’inscriptions sur les murs de la ville louant Lancelot. Les prisons se remplissent. Les premiers à être emprisonnés sont les artisans qui ont aidé Lancelot. Entre-temps Elsa trouve la force de refuser de s’unir avec le président pendant la cérémonie du mariage.

Le retour de Lancelot

l'auteur Evgueni Schwartz fait réapparaître Lancelot sur une place déserte. Le chevalier fait mettre en prison les deux usurpateurs et libère les artisans. Il exhorte les citoyens au courage et à vigilance ainsi qu’à l’exercice de la démocratie. Il s’engage à les soutenir en cela et, enfin, épouse Elsa.

Ce qu'il faut retenir du résumé du Dragon d'Evgueni Schwartz

Le résumé de Le Dragon se présente ainsi sous la forme d'un conte fantastique en trois actes, écrit par Evgueni Schwartz. Cette fable à connotation politique fut finalement interdite en URSS pour son caractère anti-stalinien.