L’immigration clandestine reste plus que jamais au centre de l’actualité. Chaque jour, plusieurs milliers de personnes tentent leur chance dans l’espoir d’améliorer leurs conditions de vie. La mer Méditerranée fait sans doute partie des étapes incontournables pour les candidats qui souhaitent rejoindre l’Europe occidentale. Laurent Gaudé décrit dans son ouvrage phare des récits riches en péripéties, dont les caractères méritent une étude des personnages. Vous pouvez lire le résumé détaillé d’Eldorado.

La détermination comme unique principe des personnages de Eldorado

La rage et la détermination définissent les personnages de Eldorado de Laurent Gaudé. Peu importe les arguments qui poussent à s’aventurer dans le plus « grand cimetière du monde », la ténacité est de rigueur. Chez les migrants clandestins, cette persévérance est nécessaire pour affronter les nombreux déboires liés à l’arnaque et l’argent. Chez les passeurs, l’obstination doit être au rendez-vous pour déjouer les gardes et mener l’embarcation à destination. Du côté des gardes-frontières, la fermeté est capitale pour raisonner, faire respecter la loi et tenter de sauver des vies.

Les principaux Personnages de Eldorado de Laurent Gaudé

Le roman Eldorado tourne autour des récits de quatre personnages principaux. Le commandant italien Salvatore Piracci, les frères soudanais Soleiman et Jamal, Boubakar et une femme anonyme qui a perdu son enfant durant le voyage. Ils diffèrent pour leurs parcours riches en péripéties qui confèrent une touche singulière à leurs combats. L’étude des Personnages de Eldorado de Laurent Gaudé dévoile les traits de caractère humains et sombres qui distinguent chaque individu.

Le commandant Salvatore

Fort de 20 années d’expérience dans la brigade marine italienne, le commandant Salvatore fait partie des éléments craints par les passeurs pour sa méticulosité sans faille. Son professionnalisme et son sens du devoir ne laissent aucune chance aux migrants qui souhaitent rejoindre l’Union européenne illégalement. Après son divorce, en manque d’affection et de repère, il dérive pour amarrer dans le camp des candidats à l’immigration et finir sa vie dans la misère dans les pays du Maghreb.

Les frères Soleiman et Jamal

La famine et la guerre au Soudan ont forgé le caractère combatif des frères Soleiman et Jamal. Leurs périples les ont menés à fréquenter des personnes infâmes. Compte tenu de son jeune âge et de son immaturité, Jamal a dû stopper son voyage à cause du SIDA. Son esprit solidaire et emphatique la pousse à soutenir son aîné en lui proposant le peu d’économie qui lui reste. L’eldorado est une affaire de famille : celui qui réussit aide les autres à gravir les échelons.
Laisser son frère, sans aucun espoir d’une prochaine rencontre, n’est pas chose facile pour Soleiman. Il fait preuve de courage et parfois d’égoïsme pour concrétiser ses rêves.

Boubakar

Boubakar, malgré son problème de jambe, il est d’une grande aide pour les autres. Sa détermination est infaillible, puisqu’il lui a fallu sept longues années pour atteindre ses objectifs. Sa déficience physique ne constitue pas un frein. Au lieu d’être un fardeau pour les autres, il devient la clé pour la réussite de la traversée. Cette énergie et cette rage sont communes à tous les candidats, qui espèrent parfois plus d’une décennie avant d’embarquer dans le navire de fortune pour l’Eldorado.

La femme anonyme

L’anonymat est courant dans le cercle vicieux de l’immigration clandestine. L’art de cacher son identité est important pour éviter le rapatriement dans son pays d’origine. Le caractère anonyme de cette femme lui a permis de peaufiner son plan pour venger la mort de son bébé. Cette femme démontre que l’aboutissement d’un projet n’est pas nécessairement une fin en soi. Certains évènements, notamment les plus tragiques, noircissent le cœur. Les idées de revanches boostent l’énergie et font comprendre la nature insatiable de l’homme dans une étude des personnages.

Catégorisé:

Étiqueté dans :

,