Le petit lecteur

3 minutes de lecture - Dom Juan

Etude des personnages de Dom Juan

⚠️ Acheter le livre sur Amazon (lien affilié) : Dom Juan ⚠️

“Dom Juan” est un personnage mythique à travers sa personnalité et ses actes libertins. Il est un personnage de fiction mais il est devenu une référence littéraire, lorsque l’on veut créer un personnage représentant les plaisirs de la vie. Il est constamment en opposition aux règles sociales qu’il transgresse dès qu’il le peut. Il est contre les morales sociales et religieuses. Il a une attitude volontairement anti-altruiste. Il profite sans limite de l’esprit et du corps de ses proies féminines. Sa pratique du libertinage va jusqu'à une adoration du cynisme par de la culture de son ego. Il penche sans contexte vers une destruction de lui-même comme des autres. Le libertin était de cette même trempe au XVIIe et XVIIIe siècle.

Don Juan et Molière (“Le festin de Pierre”) Le Don Juan de Molière a inspiré Mozart et Da Ponte, il a aussi à travers les siècles, inspiré le cinéma, la littérature et bien-sûr le théâtre. Le Don Juan de Molière est l’un des plus connu. Il est un être hédoniste, avant tout, qui n’est jamais rassasié du plaisir. Il ne montre aucun repentir même devant le corps de ses victimes. Il abuse du pouvoir de séduction et du pouvoir de sa position social. Un séducteur qui vit pour lui-même. Il ne cesse de séduire que pour le jeu que cela permet et les conséquences sur les sentiments des personnes ne l’intéresse nullement. Don Juan est un être particulièrement antisocial. Il ne veut se soumettre à aucune exécution de ses devoirs demandés par une vie sociale morale. Il n’a aucune charité pour les autres.

La pièce de Molière est une comédie en cinq actes. Elle est écrite en prose pour ajouter au personnage de Don Juan une liberté supplémentaire. Elle a été écrite en 1665 sous le titre du “Festin de Pierre”. Son édition après sa mort en 1882 a fait que le titre, a été changé pour “Don Juan”. La pièce raconte les aventures amoureuses du libertin avec la complicité de son valet Sganarelle.

Mozart et “Don Giovani” Il écrit cette opéra avec la complicité de son amis da Ponte. Don Giovani est un séducteur sans scrupules qui n’hésite pas à séduire les femmes les plus naïves pour les ridiculiser après qu’elles soient amoureuses. Il rejette l’idée de compassion et surtout reliée à quelque religion que ce soit. Un être qui recherche le plaisir dans la séduction uniquement orienté pour son propre intérêt.

Don Juan corrigé par le romantisme du XIXe siècle La littérature française et même européenne remodèle Don Juan en un séducteur affublé d’un cœur. Un organe qu’il ignorait jusqu'à présent et qui semble lui appartenir. Il peut finalement comme Cazanova être séduit par la femme qui sait se refuser à lui. La repentance est possible chez ce séducteur qui n’a plus comme objectif premier le plaisir de la chair. Il reste malgré tout en confrontation avec l’amour et ses convenances sociales par le mariage. Il aime l’argent et l’appât du gain sans limite pour asseoir son pouvoir sur les autres hommes et convaincre les femmes qu’il désire. Il est le héro surnaturel qui peut atteindre un niveau presque divin.