Le petit lecteur


6 minutes de lecture - Pars vite et reviens tard

Résumé de Pars vite et reviens tard de Fred Vargas

Pars vite et reviens tard est le troisième roman de Fred Vargas mettant en scène le commissaire Adamsberg. Nous vous présentons ici le résumé de Pars vite et reviens tard.

L’époque, le lieu et les personnages au moment où débute l’intrigue

Pour commencer le résumé de Pars vite et reviens tard, nous allons planter le décor.

L’action de pars vite et reviens tard se déroule en France vers la fin des années 90. Le début de l’histoire se passe à Paris, place Edgar Quinet. Joss Le Guern, figure emblématique du quartier, est un ancien marin du Guilvinec dont l’occupation principale est de faire le crieur public sur la place. Après le naufrage de son navire, il avait écopé de deux ans de prison pour avoir agressé son armateur. À sa sortie de prison, il est venu s’installer à Paris.

Trois fois par jour, il lit les messages que les gens viennent déposer dans une urne pour la modique somme de cinq francs : déclarations d’amour, vente de voiture ou de légumes, réflexions sur le monde et la vie, il y a de tout dans cette urne. À la fin de sa criée, il raconte toujours l’histoire d’un naufrage qui a eu lieu dans le passé.

Sur cette place se trouve le magasin de Rollers de Damas Viguier, costaud, un peu simplet, mais qui a le cœur sur la main. Il y a aussi des chambres à louer, tenues par Decambrais, un vieil érudit original, dont les locataires sont Lizbeth, une ancienne prostituée, Marie-Belle Viguier, la sœur de Damas, Eva, une femme battue qui s’est sauvée de chez elle pour fuir son mari, ainsi que Joss Le Guern.

Mais le lieu où tout le monde se retrouve le soir, c'est le bar du Viking tenu par Bertin, chez qui l'on s’attable pour commenter les messages de la journée, lus par Joss Le Guern.

C’est dans ce petit monde atypique que va se dérouler l’intrigue de Pars vite et reviens tard de Fred Vargas.

Le début de l’intrigue du roman de Vargas

Continuons notre résumé de Pars vite et reviens tard en découvrant l’intrigue.

Depuis quelque temps, il se passe des choses étranges au niveau des messages déposés dans l’urne. En effet, certains, accompagnés de vingt francs au lieu de cinq, sont rédigés dans un style désuet, parfois en latin, avec un sens obscur, et prédisant des catastrophes divines. C’est alors que Decambrais décide d’en parler au célèbre commissaire de Fred Vargas : le commissaire Adamsberg. Celui-ci fait immédiatement le rapprochement avec un autre fait étrange qu’une femme est venue lui rapporter : on a peint sur treize des portes d’un immeuble, exceptée une, un grand 4 inversé et en dessous trois lettres : CLT. Le commissaire les prend en photo et s’interroge.

Il se rend place Edgar Quinet et enquête sur l’étrange affaire des messages. Après avoir mené des investigations, il comprend que ces messages sont des extraits de livres anciens et ont tous pour sujet la peste, cette “mort noire” qui a traumatisé pendant des siècles l’Europe. Ayant pris conseil auprès d’un médiéviste, Vandoosler, il comprend la signification du 4 peint sur les portes : c’était un symbole qu’on peignait pour protéger les foyers de cette terrible maladie.

Les lettres CTL sont les initiales d’une phrase latine : “cito, longe figeas”, c’est-à-dire : pars, reste absent longtemps et reviens le plus tard possible, d’où le titre du roman de Fred Vargas : Pars vite et reviens tard. Que signifie donc “pars vite et reviens tard” ? De quoi sont donc annonciatrices ces inscriptions ? Du retour de la peste ?

Le déroulement de l’intrigue de Pars vite et reiens tard

Pour continuer le résumé de Pars vite et reviens tard, nous allons maintenant découvrir la suite des évènements, jusqu’à la résolution de l’énigme que nous propose Fred Vargas.

Dans un des appartements de l’immeuble aux portes marquées du 4 à l'envers, on découvre un premier cadavre, dans le seul appartement qui n’avait pas été marqué. Il a été étranglé, son corps a été noirci au charbon et révèle des piqûres de puce de rat. D’autres cadavres sont découverts dans Paris et la panique commence à s’emparer des Parisiens qui se dépêchent de peindre sur leur porte le symbole censé les protéger. Ils sont persuadés que la peste noire est de retour.

Pendant ce temps, Joss Le Guern, notre crieur public que l'on a découvert au début de Pars vite et reviens tard, continue de diffuser ses messages alarmants au sujet de la peste, mais le commissaire Adamsberg sait, lui, qu’il ne s’agit pas de la peste mais bien d’un tueur et que celui-ci va certainement agir dans le quartier, lorsqu’un cadavre de femme est découvert.

À force de déductions et d’investigations, Adamsberg apprend qu’un des talismans qui protège le mieux de la peste est le diamant. Persuadé que celui qui croit répandre la peste porte à son doigt un diamant et qu’il assiste à la lecture des messages de Joss, il arrête Damas, le vendeur de rollers, car un diamant brillait justement à son doigt.

Il découvre que Damas a une fausse identité, et qu’il est en réalité le fils d’un richissime industriel, Heller-Deville. Damas détestait son père qui le maltraitait et ne trouvait de réconfort qu’auprès de sa grand-mère, seule rescapée de sa rue avec sa famille de la peste de 1920, et persuadée qu’elle et ses descendants ont le pouvoir de commander à la peste, grâce à leur talisman, le diamant. Damas, autrefois, était un brillant physicien, que des malfrats ont torturé pour lui soutirer des informations à la suite de quoi sa fiancée s’est donné la mort. Il a décidé de se venger en inoculant la peste aux coupables.

Le dénouement

Voici la fin de notre résumé de Pars vite et reviens tard.

Adamsberg sait que ce n’est pas la peste qui tue, mais bien un criminel. Son enquête fera éclater la vérité. L’industriel Heller-Deville avait une double vie. Il eut deux enfants non reconnus, donc exclus de l’héritage, un garçon et une fille. La fille, c’est Marie-belle, qui s’est fait connaître et acceptée par Damas. Mais son but était en vérité de capter l’héritage de Damas, unique héritier.

C’est elle qui tire les ficelles de l'histoire ; elle manipule à la fois Damas qui croit inoculer la peste pour se venger, et son autre frère qui étrangle les victimes désignées par Damas. Elle pensait faire accuser Damas, mais tout son plan s’effondre. Son seul salut sera la fuite. Damas, arrêté, retrouve la liberté et la place Edgar Quinet, avec tous les personnages de Pars vite et reviens tard reprend sa petite vie tranquille.

Ainsi se termine Pars vite et reviens tard de Fred Vargas. Le résumé de Pars vite et reviens tard vous a tenu en haleine ? Le roman dans son entier vous séduira certainement.