Le petit lecteur


5 minutes de lecture - Ourika

Résumé du livre Ourika de Claire Duras

Résumé de Ourika, la jeune Africaine traitée comme une vraie Française au XVIIIe siècle

Roman unique de la littérature française, Ourika est un livre de Claire Duras publié en 1823. Malgré qu'il soit court, ce roman reste plein de surprise et fort en émotion. Dès les premières lignes, vous allez être touché par l'histoire de la jeune Ourika, la Sénégalaise qui a été adoptée par une personne de la haute société française et qui a vu sa vie changée en un clin d'œil.

Vous pouvez d'ores et déjà penser à l'histoire de cette jeune fille qui doit faire face au problème de racisme loin de sa famille, dans une condition de vie sociale différente. Voici un petit résumé de Ourika raconté par Madame Claire Duras.

Ourika, la jeune sénégalaise

L'adoption de la jeune Ourika par une dame de la haute société française est une véritable aubaine. Cette jeune fille devient une personne instruite et élégante qui se sent véritablement à l'aise dans une vie aristocrate française du XVIIIe siècle. Bien que la couleur noire de sa peau soit un moyen qui lui empêche de fréquenter d'autres personnes, Ourika ne voit pas cela comme un désavantage.

Dans la page 33 du roman de Claire Duras, la jeune femme annonce que le fait d'être une négresse pouvait toujours la rendre heureuse et charmante. Même si elle ne voyait pas beaucoup de personnes, Ourika avait un ami qui l'aime. Âgée de seulement 12 ans, elle ignore encore la vraie vie des personnes ayant une autre couleur de peau dans le monde de l'aristocratie parisien.

Résumé de Ourika, le désespoir de la jeune fille

La jeune sénégalaise vivait presque un véritable conte de fées, car elle pouvait apprendre la vie des Français du XVIIIe siècle. Cependant, son espoir s'effondre quand celle-ci découvre la manière dont les personnes du milieu aristocratique traitent les noires. En effet, elle est désespérée lors de l'apparition d'une ségrégation raciale. La jeune fille perd tout espoir et voit ses rêves s'effondrer comme un château de cartes.

L'image qu'elle se faisait des personnes qui l'ont adopté change et elle perd sa confiance en elle-même. Sculpté par la noblesse française, cet enfant prodige se sent directement enfermé dans un monde où elle ne voit aucun avenir pour les noires. Il s'agit d'un résumé de l'histoire d'un enfant qui fut traité par les Français dans le roman de Claire Duras.

Ourika, bien plus qu'un simple roman

Bien au-delà d'un simple roman qui raconte la vie d'une jeune africaine, Ourika reste un livre qui donne des leçons de vie et nous informe sur la réalité. Dans le livre de madame Duras, la jeune femme fut gagnée par le désespoir causé par les mauvaises surprises.

Elle est déçue de l'image projetée et ne fait plus confiance en ses rêves. Ce roman nous raconte les méfaits que la société peut infliger aux personnes qui ne prennent pas la peine de suivre les usages et les règles préétablies dès le départ. Effectivement, l'intolérance institutionnelle est un problème majeur qui peut affecter la vie d'une personne.

En revanche, le livre enseigne aussi sur l'histoire d'une jeune africaine avec une personnalité et une destinée hors du commun. Ourika dépasse les mythes sur les jeunes femmes africaines mal traitées lorsqu'elles partent hors de leur continent. Dans ce résumé de Ourika, vous allez comprendre la destinée tragique de cette jeune femme africaine qui a su apprendre et se mêler à l'aristocratie parisienne.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser concernant le racisme, Ourika a reçu une éducation semblable à celle des jeunes filles françaises de son époque et a pu obtenir les connaissances nécessaires dans les divers domaines. Ce roman témoigne également de la capacité des Africaines à se familiariser dans un Nouveau Monde tout en gardant à l'esprit qu'elle soit une négresse.

L'idée de base du livre de Claire Duras

Ce livre raconte une histoire inhabituelle, notamment, celle d'une jeune africaine qui peut s'épanouir facilement dans un monde qui ne lui est pas accessible. L'idée de Claire Duras est inimaginable. Elle veut changer notre perception de la société parisienne qui traite les noires comme des esclaves.

Dans son roman, elle veut raconter la vie de la jeune fille pendant son séjour à Paris durant le XVIIIe siècle. Cette fois, la jeune femme n'est pas perçue telle une esclave, car les personnes qui l'ont adopté la traitent comme l'une des leurs.

En général, les jeunes femmes achetées comme des esclaves à cette époque étaient considérées comme de simples amusements. Pourtant, Madame de Beauvau a changé la manière de penser des Français en instruisant la jeune Africaine et en lui donnant l'affection nécessaire pour s'épanouir. Elle considère la petite comme son propre enfant et non un amusement. Madame de Beauvau voyait chez la jeune femme un charme particulier et des qualités qu'elle n'avait pas remarquées.

La beauté de la jeune femme subjuguait ceux qui la voyaient. Croisé madame de Beauvau fut une réelle occasion pour elle. De son côté, la personne qui l'a achetée gardait à l'esprit que la jeune fille pouvait parfaitement devenir une femme de l'aristocratie française. De plus, la jeune Africaine dispose d'un charme particulier et d'une capacité intellectuelle qui lui permet de comprendre les connaissances.

Par ailleurs, elle est encouragée par son entourage. Dans le résumé de Ourika, vous pouvez distinguer la modernité de l'ouvrage et des pensées de l'écrivain. Ce livre témoigne également de l'affection portée par madame de B. pour la jeune africaine. Cette dernière voit son destin d'esclave changé par madame de Beauvau grâce à l'éducation qu'elle lui a proposé. Le résumé de Ourika permet aussi de déterminer que l'esclavage peut être dépassé et que cela ne reste pas un tabou.