Le petit lecteur

3 minutes de lecture - Paroles

Analyse de Paroles

⚠️ Acheter le livre sur Amazon (lien affilié) : Paroles ⚠️

Parole de Jacques Prévert est un recueil de poèmes qui fut publié pour la première fois en 1946. Les poèmes qui se trouvent dans ce recueil ont été en premier lieu publiés séparément les uns des autres, dans différentes revues comme Le Commerce ou les Cahiers d’Art durant les années 1930. Ils ont d’abord été regroupés ensemble de façon amateur à l’initiative d'étudiants juste après la guerre. Dans le recueil, les textes sont non ponctués et chacun dispose d’une taille différente de son précédent, on remarque qu’il n’y avait aucune volonté d’harmonisation mais simplement une pulsion de partage des textes les plus beaux de Jacques Prévert. L’utilisation de la prose, des vers libres, des dialogues ou des vers irréguliers permet à tout le monde de trouver son bonheur dans le style en plus du plaisir dans le fond du poème. On y retrouve également des textes de chansons que nombre d’entre nous ont apprit par cœur à l'école. Une petite touche de provocation, des idées parfois tirées du surréalisme, les poèmes sont ouvertement des poèmes oraux, comme l’indique le nom du recueil, on peut aisément les lire à haute voix, mieux, les lire de cette façon permet de mieux comprendre toute la dimension des poèmes de Prévert.

Les poèmes sont parfois parsemés de petites phrases assassines, on retrouve de pieds-de-nez au Pater Nostre, Prévert joue sur les mots et la relecture des poèmes permet de les découvrir au fur et à mesure, certaines très subtiles nous saisissent à la troisième ou quatrième lecture. L’accumulation et l’anaphore se font également une très belle place dans les textes du poète, ces figures de style mettent accent sur certaines parties du poème toujours dans le but d’attirer l’attention en particulier sur un point et d’appuyer la dérision qui était si chère à Prévert.

En ce qui concerne le vocabulaire, on retrouve celui simple que Prévert affectionne. C’est d’ailleurs cette façon d’utiliser des mots usuels, compréhensibles de tous qui lui permet de s’offrir une si grande renommée, que ce soit dans le monde de l’Art ou dans celui des cours de récréations. Les enfants aiment les poèmes de Prévert parce qu’ils sont beaux mais aussi parce qu’ils les comprennent, les adultes apprécient le côté frais et franc des poèmes, tout le monde y trouve de quoi combler ses envies.

Le poète n’hésite pas à utiliser les outils habituels de la poésie, les rythmes, les allitérations ou encore les sonorités, elles sont d’ailleurs nombreuses dans ces poèmes ce qui en fait en plus d’un recueil de poèmes un recueil de textes chantants agréables à lire et agréables à entendre. Les images véhiculées par Prévert sont simples et nettes, tout le monde peut se les représenter. C’est l’un des points forts de ce recueil, Prévert ne s’adresse pas seulement au monde d’en haut, il parle aux petites gens, aux enfants, à tout le monde.

Les thèmes abordés dans ce recueil sont nombreux, on y retrouve ceux qui sont chers au poète, la dénonciation de toutes les violences et e particulier de celles de la guerre. Très souvent ces violences sont abordées sans fard, presque cruellement mais ce n’est que la transcription du véritable ressenti de l’auteur. Plus légèrement, Prévert aborde la vie quotidienne, la société de son époque mais aussi les lieux qu’il fréquente à Paris, son univers est traité dans ce recueil. L’auteur parle beaucoup de l’amour, de l’enfance et de l’oiseau qui sont pour lui les plus belles choses qui existent dans ce ponde, une façon de contrer toutes les atrocités qu’il a pu rencontrer dans sa vie et durant la guerre. Le dernier thème traité est celui de l’Art et de la création avec des inspirations liées à des peintres.