Le petit lecteur

5 minutes de lecture - L'oeil d'Horus

Résumé de l'oeil d'Horus

⚠️ Acheter le livre sur Amazon (lien affilié) : L'oeil d'Horus ⚠️

Écrit par Alain Surget un écrivain français, L’œil d’Horus est un roman historique paru en France en 1999 aux éditions Flammarion. Ce livre d’aventure et de jeunesse relate une histoire qui se déroule à l'époque de l’Égypte antique, c’est-à-dire de manière approximative vers 3150 avant notre ère. Cet ouvrage retrace l’histoire de Menîn jeune fils et digne héritier Antaref, roi de Haute-Egypte. Ce dernier a un destin tout tracé: celui de succéder à son père. Cependant, le roi trouve son fils trop mou et donc incapable de diriger son royaume. Menîn doit donc prouver à son père et partant à tout le peuple qu’il dispose d’atouts nécessaires pour conduire convenablement les affaires du royaume. Pour ce faire, il doit subir trois épreuves afin de prouver qu’il a toutes les capacités pour être un pharaon digne de ce nom. Cela dit, Alain Surget va tout au long des 159 pages de ce roman montrer aux lecteurs les différentes épreuves par lesquelles le fils du roi est passé pour prouver à tous et principalement à son père qu’il est capable de lui succéder.

Menîn doit faire ses preuves

Un pharaon symbolise la force et la puissance. Et le roi de Haute-Egypte Antaref ne retrouve pas de telles qualités chez son fils. Pourtant ce dernier doit lui succéder au trône. Le Pharaon doit se rassurer et avec lui son peuple que son héritier est digne de diriger son royaume au temps opportun. La seule manière de s’en convaincre est de faire subir à ce dernier des tests. Et trois épreuves de taille sont choisies par le roi. L’objectif étant de démontrer que Minîn possède les atouts nécessaires pour diriger les affaires du royaume. Comme première épreuve, il doit affronter et vaincre le grand dieu crocodile nommé Solek. Celui-ci habite une caverne connue pour être humide et sombre. Pour ce qui est du deuxième test, le fils du roi devra livrer bataille contre  Sekhmet la lionne qui se distingue à la fois par sa cruauté et surtout son côté sanguinaire. Pour y parvenir, il faudra se rendre dans les étendues arides du désert. Quant à la troisième épreuve, elle consiste à soutenir le dieu faucon Horus en contrant par tous les moyens les plans maléfiques de Seth. Au total, les tests sont spécifiquement choisis pour permettre à Minîn d’asseoir de manière définitive sa légitimité. Ce qui lui permettra de gouverner avec toute l’autorité nécessaire à son rang de pharaon. La question se pose dès lors de savoir si ce fils présenté comme mou et incapable parviendra à surmonter toutes ces différentes épreuves. A ce stade de l’analyse, il serait de difficile de répondre avec précision à cette question essentielle dans la mesure où Minîn ne montre aucun signe permettant de croire qu’il reviendra victorieux de ces différents tests. En effet, ce dernier a pour seul centre d’intérêt les animaux qui lui sont familiers.

La rencontre avec Thouyi, un facteur déterminant dans la victoire de Minîn

Pour chacune des épreuves auxquelles il est confronté, personne ne pouvait dire avec certitude si oui ou non Minîn avait la capacité de les surmonter de toutes. Toutefois, on peut dire que sa rencontre avec Thouyi, la voleuse surnommée l’hirondelle va aider le fils du roi à réussir les trois tests l’un après l’autre. Pour l’histoire, Thouyi est poursuivie pour avoir volé la pâtisserie du boulanger Natsi. C’est donc dans  sa fuite qu’elle rencontre Minîn qui lui ne manque pas de lui dévoiler son identité et les raisons de sa présence aux abords du Nil. Après que les présentations soient faites, les deux vont unir leurs forces pour affronter ensemble les différentes épreuves. Pour ce faire, ils devront combattre les montagnes abruptes ainsi que l’hostilité d’un désert aride. Nos deux jeunes avec un courage extraordinaire affrontent avec la plus grande détermination les épreuves imposées par le roi Antaref à son fils. Ainsi, au prix de mille efforts, c’est d’abord Solek, le tout puissant dieu crocodile  qui sera combattu par les deux jeunes plus jamais que liés. Ensuite, ils sortent victorieux de leur confrontation avec la lionne Sekhmet connue pour être non seulement très sanguinaire mais surtout d’une cruauté indescriptible. Enfin, ce sont les plans machiavéliques de Seth qui sont contrés par ce duo afin de soutenir Horus. On peut remarquer qu’au fil des épreuves, les deux jeunes sont plus déterminés et gagnent plus en assurance.

Le prix du courage

Minîn aidé de Thouyi dite l’hirondelle est parvenu à surmonter les différents tests que son père le roi Antaref lui a imposés afin de savoir s’il est capable de diriger de son royaume. Ce dernier a su fait montre d’un courage que personne dans cette Égypte antique ne pouvait prédire. En effet, les trois épreuves choisies par le pharaon son père sont très difficiles et même terrifiantes à en juger par l’identité des divinités à affronter. Mais malgré cela, Minîn qui avait l’apparence d’une personne molle et incapable va réussir ses différents tests. Avec cette histoire, on peut retenir qu’il ne faut pas juger les personnes sur l’apparence. Qui pouvait imaginer un seul instant que ce jeune fils de roi qui ne s’intéresse qu’aux animaux puisse affronter de telles épreuves ? Minîn a parfaitement démontré que le courage et la force sont souvent cachés en chaque homme et qu’il suffit d’un rien pour les mettre en mouvement. Grâce à son courage légendaire, ce dernier est parvenu à prouver à son père qu’il est capable de régner sur le peuple. Mieux grâce à son intelligence et sa sagesse, il réussit à réunifier les deux Égypte au cours de son règne.