Le petit lecteur


5 minutes de lecture - La nuit du renard

Résumé de La nuit du renard de Mary-Higgins Clark

Mary-Higgins Clark, experte en présentation des personnages

Le résumé de La Nuit du renard débute par un débat télévisé. Steve Peterson, journaliste, est un fervent défenseur de la peine de mort suite au drame vécu deux ans plus tôt : sa femme a été étranglée à leur domicile devant leur fils de 4 ans.

Leur voisine Glenda Perry a vu s'enfuir le meurtrier présumé Ronald Thompson, un jeune voisin. Ce dernier a été condamné à mort suite à un long procès. Steve est en désaccord avec Sharon Martin, journaliste favorable à l'abolition de la peine capitale. Au fil de leurs rencontres professionnelles, ils sont tombés amoureux mais leurs points de vue sont toujours opposés.

Un soir, deux jours avant l'exécution de Ronald Thompson, Sharon est chez Steve pour garder Neil. Quelqu'un frappe à la porte et parvient sous un faux prétexte à entrer. Il enlève la jeune femme et l'enfant sous la menace.

Après les avoir forcés à entrer dans le coffre, il les conduit dans une pièce désaffectée des sous-sols de la gare de New-York Grand Central Station, les attache et place sur la porte d'accès une bombe assez puissante pour faire exploser la gare. Neil confie à Sharon que cet homme est celui qui a tué sa mère. La Nuit du renard commence et l'intrigue de Mary-Higgins Clark commence à s'étoffer.

Montée en puissance de la Nuit du renard

A son retour, Steve est saisi d'une angoisse grandissante car la situation lui évoque la découverte du corps de sa femme. Dans la cuisine, il découvre un mot signé Renard qui lui indique de ne pas prévenir la police. Il appelle quand même Hugh Taylor, l'agent du FBI qui avait déjà travaillé sur l'affaire du meurtre de Nina. Sa voisine Mme Perry a reçu un message sur son répondeur lui indiquant une rançon de 82 000 dollars, soit le montant exact des économies du journaliste.

Le kidnappeur semble bien renseigné. La fin du résumé de La Nuit du renard nous apprendra comment il en sait autant. Mme Perry a le sentiment de connaître cette voix mais ne parvient pas à l'identifier.

Le résumé de La Nuit du renard se poursuit sur la scène où Steve, anéanti, est soutenu par ses voisins les Perry et leur nouvelle femme de ménage Marian Vogler. Celle-ci s'est fait voler sa voiture, mais la mésaventure semble anecdotique comparée à la situation du veuf. C'est en fait un élément crucial de La Nuit du renard. Les Lufts, qui gardent Neil régulièrement et connaissent bien la vie de Steve, le soutiennent aussi.

Pour la rançon, le journaliste suit les instructions du meurtrier qui lui révèle alors que sa compagne et son fils périront dans l'explosion de la bombe le lendemain à 11h30, heure de l'exécution du jeune Ronald. Steve récupère sur le lieu de la rançon une cassette avec les voix de Neil et Sharon, ainsi que celle de Nina le jour de sa mort, reliant définitivement Renard à son assassinat. Mary-Higgins Clark a l'art de dévoiler peu à peu les éléments de l'intrigue.

Petite consolation pour Marian, la femme de ménage : sa voiture volée a été retrouvée par la police. Entre les sièges, elle a récupéré une bague qu'elle décide de garder. On verra l'importance de ce bijou dans la suite du résumé de La Nuit du renard. Mme Perry fait le rapprochement entre la voix du kidnappeur et celle de leur garagiste Arty, de son vrai nom August Rommel Taggert. Il ne reste que peu de temps à l'avocat de Ronald Thompson pour faire annuler sa sentence, chose à laquelle il parviendra in extremis.

Des perspectives inquiétantes dans ce résumé

La Nuit du renard se poursuit chez les Perry où les personnages se réunissent pour réfléchir. Steve voit la bague de Marian et reconnaît immédiatement celle de Sharon. Renard a volé sa voiture pour enlever Neil et la jeune femme qui a volontairement fait tomber sa bague.

Le lieu de stationnement du véhicule laisse donc un début de piste. Malheureusement les sous-sols de la gare sont fouillés sans succès et il ne reste que quelques heures avant l'explosion de la bombe. Le compte à rebours de La Nuit du renard peut débuter.

Mary-Higgins Clark lance l'accélération finale de l'action : Taggert, un psychopathe qui avait tué quatre autres femmes, était resté à proximité de Steve durant ces deux années. Il avait obtenu l'information des 82 0000 dollars en buvant un verre au même bar que M. Lufts et préparé méthodiquement son plan. Le mercredi matin, il pense s'enfuir tranquillement en avion quand il entend l'arrivée de la police. Il retourne alors vers la gare pour terminer son oeuvre. La Nuit du renard touche à sa fin.

La seule qui connaisse l'existence de la salle où sont séquestrés la journaliste et le petit garçon est Lally, une sans-abri qui en a fait son logis. Elle a vu Taggert s'y rendre et décide de reprendre possession de son bien. Le tueur la poignarde près de la pièce qu'elle parvient à rejoindre avant de mourir. Sharon se libère grâce au couteau planté dans la chair de Lally et envoie Neil prévenir les secours.

L'enfant croise son père et lui indique où se trouve la salle. Steve intervient alors que Renard tente d'étrangler la jeune femme. Tous deux s'enfuient juste avant l'explosion qui ne tue que le psychopathe. Ainsi s'achève le résumé de La Nuit du renard.

La Nuit du renard a une construction complexe : les informations sont disséminées progressivement et les explications n'arrivent qu'à la fin, ce qui permet à Mary-Higgins Clark de mener le lecteur là où elle veut. Grâce à son intrigue finement préparée, La Nuit du renard est une référence en littérature policière.