Le petit lecteur


6 minutes de lecture - La machine infernale

Résumé de la pièce La machine infernale de Jean Cocteau

Le résumé de la machine infernale : une œuvre de Jean Cocteau. Jean Cocteau, un poète étymologique du terme, avant-gardiste et artiste moderne, reste un adepte du classicisme. Dans son théâtre, l'auteur souligne quelques mythes antiques de façon moderne dans la Machine infernale. Cet article vous donne en détail, le résumé de la machine infernale de Jean Cocteau qui se divise en quatre grandes parties.

Acte premier de la machine infernale : le fantôme

Cette première partie du résumé de la machine infernale se base sur la révélation du fantôme.

Le jeune soldat et le soldat sont sur le chemin de Thèbes. Ils écoutent attentivement la ville qui s’assume. En fait, le jeune en a marre de l’inaction et souhaite essayer de jouer au Sphinx pour résoudre l’énigme. L’autre le déconseille, car il a peur du fantôme du défunt roi Laïus. Ce dernier leur rend visite sur les remparts. Le soldat communique au plus jeune que la reine est un peu folle. En étant sous l’influence de Tirésias, cette dernière ne bouge pas même d’un orteil.

Soudain, ils entendent Tiresias et Jocaste qui se disputent en montant l’escalier. Tiresias marche discrètement sur l’écharpe de la reine. Quant à Jocaste, il s’inquiète à propos du Sphinx ainsi que la mort de Laïus.

Tout d’un coup, ils tombent sur le chemin des deux soldats en leur demandant le mot de passe.

Ne le connaissant pas, ils ne peuvent donc pas passer. À son tour, le chef reconnaît le devin et la reine. Jocaste souhaite parler au soldat. Ce dernier a vu le fantôme et voudrait le parler au chef en lui expliquant que le fantôme s’extasie sur sa beauté. Le fantôme les prévient qu’un homme approche de Thèbes. Restant indiscrets, les soldats ne disent rien du tout à la reine.

Deuxième acte de la pièce de Cocteau : la rencontre du Sphinx et d’Œdipe

La voix explique ces retrouvailles à lieu entre temps que le fantôme du défunt roi prévient les soldats. Cette scène a lui auprès de ruines, plus précisément sur la colline de Thèbes. Quant au Sphinx, c’est une jeune fille blanche, en compagnie d’un chacal nommé Anubis.

En effet, le Sphinx en a marre de tuer. Elle se pose toujours une question : pourquoi ils s’incarnent sous ces formes ? Ensuite, un groupe arrive. Une petite fille, un petit garçon et une petite fille. Le Sphinx joue le rôle d’un enfant voyageur. La matrone lui dit d’être prudente, car le Sphinx est un peu dangereux.

En effet, elle se plaint toujours que ses deux fils n’y croient pas. De plus, elle a encore un autre fils battu par le Sphinx. À ce propos, elles discutent de la situation. Le plus jeune demande si le Sphinx est la jeune fille. La matrone part pour rejoindre la ville avec ses deux petits. Le Sphinx souhaite qu’un homme arrive à répondre à la question.

Œdipe lui ordonne de chercher le Sphinx afin d’épouser la reine. Ensuite, il lui raconte qu’un oracle lui a dit qu’il épouserait sa mère une fois qu’il tuerait son père. Il a donc quitté ses parents afin de pouvoir courir l’aventure. Sur ce, le Sphinx lui pose la question s’il a déjà tué. Ainsi, il lui raconte le meurtre du roi Laïus. Œdipe part, mais le Sphinx le rappelle. Il ferme ses yeux sur lesquels elle se transforme et Oedipe n’arrive plus à bouger. Il tient donc en son pouvoir.

Ensuite, elle lui explique toute la situation, l’énigme et l’arrivée d'Anubis. Après cela, elle libère enfin Oedipe, par contre Anibus ne veut pas qu’il quitte la montagne sans avoir été questionné. Il lui répond à toutes ces questions. Le Sphinx est vraiment déçu et ne l’a pas remerciée. Quant à Anubis, celui-ci révèle à Oedipe sa destination. Anubis lui rappelle qu’à vrai dire qu’elle n’est qu’une Némésis, une déesse de la vengeance.

Le Sphinx voit Œdipe tout en rebroussant le chemin. Œdipe réclame son corps afin de prouver qu’il a enfin gagné. Cependant, les deux dieux lui offrent le corps d’un petit monstre et ils le voient s’enthousiasmer.

Troisième acte de la machine infernale : la nuit de noces

Jocaste et Œdipe sont dans la chambre nuptiale. Ils sont épuisés et discutent concernant le berceau de son fils. Elle propose de le retirer. Ils s’endorment tout en rêvant qu’une formalité doit se faire. Ils souhaitent que Tirésias bénisse leur union. Tout d’un coup, celui-ci entre tout en mettant en garde le funeste présage. Il lui demande ensuite s'il aime réellement la reine.

Oedipe est vraiment fâché. Il agresse Tirésias en voyant dans ses yeux un mariage heureux avec quatre enfants. Puis ses yeux ne voient plus rien. Tirésias le soigne par la suite et Œdipe lui dit qu’il n’est pas du tout un vagabond. En fait, il est le fils d’un roi à Corinthe. Il part en avouant à Œdipe qu’il lui a fait peur.

Oedipe rêve qu'Anibus se trouve dans la pièce. Durant ce temps, Jocaste rêve d’un cauchemar. Dans ce cas, ils se réveillent. Jocaste voit sur les pieds d’Œdipe des cicatrices. Elle se souvient qu’elle a abandonné son fils avec des pieds blessés. Ensuite, Œdipe s’endort alors qu’un jeune homme ivre chante sous sa fenêtre.

Quatrième acte : Œdipe le roi

17 ans plus tard, la voix explique que la peste décime Thèbes. Œdipe apprend la mort de son père. Le messager lui dit qu’un berger a trouvé Œdipe dans la montagne quand il n'était encore qu’un enfant. La reine et le roi l’avaient adopté.

Au carrefour de Delphes et Daulie, Œdipe a tué un homme. Cependant, Jocaste se souvient que Laïus est mort ce jour-là et dans le même quartier. Œdipe commence alors à comprendre la situation. Ensuite, il cherche Jocaste, mais cette dernière est morte. Ils font venir un berger pour porter Œdipe sur la montagne, c’était les dernières volontés de sa mère.

Il confesse qu’il s’agit de Jocaste. Les filles de Jocaste, Antigone et Œdipe cherchent leur oncle Créon et Tirésias. Œdipe se perce donc les yeux devant le cadavre de Jocaste. À son tour, Tiresias lui donne son bâton. Œdipe voit sa mère morte. Jocaste et Antigone guident Œdipe pour sortir.

En tout, par l’exploration du complexe d'Oedipe et du mythe, il remet en question chez l’être humain le libre arbitre, la machine infernale de Jean Cocteau. Oedipe apparaît dans la pièce de la machine infernale comme étant victime d’un sort cruel. L'auteur souligne dans la pièce qu’en acceptant sa limite, Œdipe accède à la découverte de la réalité dont il ne laisse plus se laisser piéger par les illusions.

Bref, le livre intitulé La machine infernale de Jean Cocteau est une pièce de théâtre fascinante. Le résumé de la machine infernale met en valeur le complexe d'Oedipe. Pour ceux qui ne connaissent pas cette histoire, il est préférable de lire le résumé de la machine infernale ci-dessus. Le résumé de la machine infernale de Jean Cocteau vous donne en détail l’histoire du livre. D’ailleurs, la machine infernale est un livre spécialement fait pour les jeunes.