Le petit lecteur


6 minutes de lecture - L'affaire Caïus

Résumé du livre L'affaire Caïus d'Henry Winterfeld

Enquête, aventures et mystères dans la Rome antique.

Écrit en 1953 par l'écrivain Henry Winterfeld, L'affaire Caïus est un roman destiné à la jeunesse. L'histoire se déroule au premier siècle de notre ère, dans la Rome impériale d'Auguste. Découvrons ensemble le Résumé de L'affaire Caïus.

L'affaire Caïs : une plaisanterie qui peut coûter cher

« Caïus est un âne ». Gravée sur une tablette de cire, la phrase trône au-dessus de la tête de maître Xanthos. Tous les écoliers de la classe éclatent de rire. D'autant que Xanthos est justement en train d'interroger celui est visé par l'injure : Caïus, le fils d'un riche sénateur romain.

Mais la plaisanterie ne fait pas du tout rire le maître d'école, qui renvoie le jeune garçon. Une farce d'écolier : c'est ainsi que tout commence dans ce Résumé de L'affaire Caïus de Henry Winterfeld.

Qui veut la peau de maître Xanthos ?

Le lendemain matin, les écoliers se retrouvent alors que l'heure de la classe est proche. Dans ce Résumé de L'affaire Caïus, 5 camarades sont présents : Mucius, Flavien, Publius, Antoine et Jules. Les garçons s'étonnent de l'absence de Caïus, mais aussi de maître Xanthos.

Ils entendent alors des grognements provenant de la chambre de leur professeur, qui jouxte la salle de classe. En ouvrant la porte, ils sont stupéfaits. La pièce est sens dessus dessous et maître Xanthos est enfermé dans une armoire !

Xanthos leur apprend qu'il a été attaqué par un voleur la veille, un peu après leur départ. Mais seuls quelques livres de mathématiques ont disparu. Xanthos libère la petite troupe. Il a la cheville foulée et ne peut pas faire classe. Il révèle avant leur départ qu'il ne souhaitait pas renvoyer définitivement Rufus.

L'affaire Caïus s'épaissit…

Dans la suite du Résumé de L'affaire Caïus de Henry Winterfeld, les enfants décident immédiatement d'aller prévenir Rufus qu'il n'est pas renvoyé de l'école. Mais une deuxième surprise attend les enfants. De nouveau, ils lisent la fameuse inscription « Caïus est un âne ». Elle est tracée en lettres immenses, d'un rouge sombre comme le sang, sur le temple de Minerve ! Le crime est terrible.

C'est un sacrilège. Le petit groupe court jusqu'à la maison de Rufus. Il est alité. À l'annonce de leur découverte de l'inscription sur le temple de Minerve, il clame son innocence. Pour prouver sa bonne foi, il écrit de nouveau la phrase sur une tablette et demande à ses camarades d'aller comparer les écritures. Antoine s'en charge.

Mais quand il revient, il déclare que les deux écritures sont semblables. Rufus déclare alors que l'agresseur de Xanthos a sans doute volé sa tablette et imité son écriture. Pleins d'espoir, les enfants retournent chez leur maître pour fouiller. La tablette de Rufus a effectivement disparu, mais le cambrioleur de l'école a aussi perdu une chaînette dans la bagarre.

Une énigme à résoudre dans le récit d'Henry Winterfeld…

Il faut sauver Rufus !

Les enfants se rendent chez le père de Caïus, le Sénateur. Ils espèrent prouver l'innocence de Rufus. Pourtant tout semble l'accuser. Le journal du matin affirme même que Rufus est l'auteur du sacrilège. Malgré tout, le père de Caïus accepte de demander à un expert de comparer à nouveau les écritures. Mais l'expert est formel : les deux écritures sont identiques.

Désespérés, les amis retournent chez Rufus. À leur arrivée, sa mère leur apprend que Rufus a été arrêté et mis en prison. Elle est persuadée que L'affaire Caïus est une erreur tragique : Rufus n'a pas pu sortir au moment où l'inscription était tracée.

Les enfants eux-mêmes trouvent étrange que leur camarade ait pu être arrêté avant même que le Sénateur n'en informe qui que ce soit. De plus, sous le lit de leur ami se trouvent des vêtements mouillés, la lanterne que Mucius lui avait prêtée a disparu, et il n'a plus un seul sou dans sa tirelire.

Un étrange et effrayant voyant

Le Résumé de L'affaire Caïus repose maintenant sur la perspicacité des jeunes garçons. Déterminés à éclaircir L'affaire Caïus, ils décident de consulter Lukos. C'est un voyant qui se trouve juste en face de leur école. Ils espèrent pouvoir découvrir à qui appartient la petite chaîne qu'ils ont trouvée. Mais à peine entrés, Lukos les chasse sans même vouloir les entendre, en les effrayant avec des serpents.

Toute la petite bande s'enfuit, sauf Mucius. Il parvient à monter sur le toit et en sautant sur d'autres toitures, il atterrit dans la piscine des Bains de Diane, encore pleine d'eau à ce moment de la journée. Mais les Bains sont fermés et il est forcé d'y passer la nuit. Le lendemain matin, le gardien le menace de punition pour s'être introduit pour la deuxième fois. Mucius comprend qu'il le confond avec Rufus en voyant non loin la lanterne qu'il avait prêtée à son ami.

De suspect à coupable ?

Mucius détient la preuve de l'innocence de Rufus ! Il a passé la nuit dans les Bains ! Les 5 écoliers décident d'écrire une lettre à l'empereur en énumérant les preuves de leur enquête. Mais dans ce Résumé de L'affaire Caïus de Henry Winterfeld, un personnage refait son apparition : Xanthos. Le maître avertit les enfants que leurs preuves dans L'affaire Caïus sont insuffisantes.

Il réfléchit avec eux aux incohérences de l'histoire : comment le journal du matin a-t-il pu publier aussi vite l'annonce de la culpabilité de Rufus ? La petite troupe part immédiatement enquêter. Ils apprennent que c'est Tellus, un ancien consul, qui a apporté la nouvelle. Antoine se rend à la maison de cet homme et y vole un manteau dont la chaînette correspond à celle qu'ils avaient déjà trouvée.

Un dernier point demeure toutefois dans ce mystère de L'affaire Caïus de Henry Winterfeld : l'agresseur de Xanthos ne correspond pas à Tellus.

Fin du résumé de L'affaire Caïus

Rufus fait alors parvenir depuis la prison un message à ses camarades : « Enlevez sa peau de mouton au loup rouge ». Personne ne comprend. Jusqu'au moment où ils aperçoivent Tellus entrer chez le boulanger. En le suivant, ils découvrent qu'un passage secret mène chez Lukos, le voyant. Or Lukos en grec signifie « loup » ! et le nom du voyant est peint en rouge sur l'écriteau de la devanture.

En enlevant sa perruque, la petite bande comprend que Lukos et Tellus ne font qu'un. Rufus avait découvert son secret, et l'homme avait voulu l'empêcher de lui nuire. Les enfants lui font signer des aveux. Juste avant que les gardes n'arrivent, Tellus s'enfuit par les toits et saute dans les Bains de Diane. La chute lui est fatale : la piscine avait été vidée.

Grâce à la lettre d'aveux, les enfants peuvent innocenter Rufus et le faire libérer. L'affaire Caïus est résolue. Henry Winterfeld signe un roman palpitant pour la jeunesse.