Le petit lecteur


5 minutes de lecture - La dame aux camélias

Résumé de La dame aux camélias d'Alexandre Dumas fils

Ce résumé de la Dame aux camélias d'Alexandre Dumas fils débute avec la présence de Marguerite Gautier, ancienne lingère que le duc de Mauriac entretient, est atteinte de tuberculose. L’action du roman d’Alexandre Dumas fils se déroule dans l’appartement de Marguerite, plus précisément dans son boudoir où Nanine, sa servante, et le vicomte de Varville l’attendent.

Début du résumé de La dame aux Camélias

La jeune femme revient de l’opéra et demande à Nanine de lui préparer le repas du soir. Les trois protagonistes changent alors de pièce et gagnent le salon. Le vicomte de Varville se met au piano. Marguerite remarque le bouquet, composé de roses et de lilas, que Varville lui a apporté. Elle lui fait remarquer qu’elle est surnommée la Dame aux camélias en raison de son amour pour ces fleurs et qu’il est donc inutile de lui en offrir d’autres.

Trois autres personnages font leur apparition, Prudence et Gaston, couple en apparence heureux, et Armand Duval, homme réservé et secrètement amoureux de Marguerite. Prudence et Gaston font les présentations entre Marguerite et le jeune homme en insistant sur le fait que ce dernier se préoccupe beaucoup de son état de santé. Marguerite répond en déplorant que Varville, au contraire, ne s’en soucie guère.

Armand trinque avec les convives et la Dame aux camélias, touchée par son attention, annonce son envie de s’amuser. Gaston jouant du piano, Marguerite se met à danser mais doit soudainement s’arrêter, frappée par une violente crise de tuberculose. Elle demande alors à ses invités de s’éclipser pour qu’elle reprenne des forces. Armand Duval reste auprès d’elle et lui déclare son amour.

Marguerite, étonnée et pas encore remise de son malaise, lui demande de l’aimer mais seulement en tant qu’ami. Cependant, elle l’autorise à lui rendre visite afin qu’ils conversent et rient ensemble. Elle lui avoue également, avec une grande sincérité, qu’elle est une courtisane et, à ce titre, dotée de peu de morale. La Dame aux camélias conseille également à Armand, en raison de sa jeunesse et de sa sensibilité, de s’éprendre d’une femme digne de lui et de l’épouser. Elle lui remet un camélia en lui demandant de le porter et de le rapporter, fané, le lendemain. Tous les invités les rejoignent et la fête reprend son cours.

Armand, blessé dans son orgueil, sort de chez la jeune femme et voit le comte de Giray entrer chez elle. Désespéré, il rédige une lettre à la Dame aux camélias dans laquelle il déplore le fait d’être amoureux d’elle et d’être pauvre. Il lui annonce qu’il quitte Paris. Marguerite, de son côté, sonnée par ces déclarations, lui affirme ne pas vouloir sacrifier sa vie libertine pour l’amour d’un seul homme. Néanmoins, Prudence intervient dans ce différend. Armand et la Dame aux camélias prennent la décision de se revoir.

Après des excuses mutuelles, Marguerite déclare ses sentiments au jeune homme. Songeant à l’innocence de sa jeunesse envolée, elle se dit qu’un amour exclusif avec Armand est, finalement, envisageable. La Dame aux camélias demande à Armand d’être honnête envers elle et de ne surtout pas la tromper car elle ne tolérerait pas un écart de comportement de sa part.

Marguerite et Armand, le couple du roman d'Alexandre Dumas fils

Le résumé de la Dame aux camélias d’Alexandre Dumas fils continue. Marguerite et Armand, devenus amants, s’installent à Auteuil, dans une maison de campagne, et sont très heureux. Prudence avoue au jeune homme que Marguerite a des problèmes financiers et qu’elle doit se séparer de certains biens, des propriétés notamment. Armand décide alors d’aller à Paris et Marguerite rencontre son père, M Duval, sévère envers elle.

Marguerite lui annonce son intention de vendre ses biens afin de ne rien devoir à Armand. M Duval, quant à lui, souhaite la fin de cette relation qui entache sa réputation au point de remettre en cause le mariage de sa fille. La Dame aux camélias, outrée par ces propos, refuse, dans un premier temps, de céder puis finit par accepter de rompre sa relation avec Armand. Elle commence à rédiger une lettre de rupture quand Armand arrive.

Surprise et éplorée, Marguerite l’étreint et s’en va. Armand est très étonné de ce comportement puis découvre la lettre où sa bien-aimée lui avoue avoir succombé à ses démons en aimant un autre homme.

Le résumé de la Dame aux camélias d’Alexandre Dumas fils se poursuit chez Olympe, dans un salon chic, où des convives s’amusent, jouent aux cartes et boivent. Marguerite arrive, accompagnée du vicomte de Varville. Armand Duval est présent également et veut se venger du mal que Marguerite lui a fait. Particulièrement chanceux aux cartes ce jour-là, le jeune homme remporte beaucoup d’argent face au vicomte.

La Dame aux camélias voudrait parle en tête-à-tête avec Armand et lui dire la vérité mais, se souvenant de la promesse faite au père du jeune homme, lui dit être amoureuse du vicomte de Varville. Furieux, Armand, devant tous les invités, lance ses billets au visage de Marguerite qui, profondément choquée, s’effondre après avoir poussé un grand cri. Le vicomte traite Armand de lâche.

Le résumé de la Dame aux camélias d’Alexandre Dumas fils reprend avec cette dernière, chez elle, alitée et ravagée par la maladie. Croulant sous les dettes, elle sait que ses jours sont comptés. La jeune femme reçoit alors une lettre émanant du père d’Armand qui s’excuse pour le chagrin que son fils et lui-même lui ont infligé. Nanine annonce ensuite à Marguerite la prochaine visite d’Armand. La jeune femme éprouve une grande joie à l’idée de le revoir et de se réconcilier avec lui.

La retrouvant, le jeune homme est profondément choqué de l’extrême pâleur de son ancienne maîtresse. Celle-ci lui dit qu’elle est due à l’émotion qu’elle éprouve à le revoir. Marguerite lui donne un médaillon, réalisé spécialement à son intention, pour qu’il se souvienne toujours d’elle.

Le résumé de la Dame aux camélias d’Alexandre Dumas fils s’achève avec la mort de Marguerite, apaisée d’avoir revu Armand et d’avoir pu lui remettre le médaillon qui lui était destiné. Nanine rend hommage à sa maîtresse en lui disant que le pardon lui sera accordé pour sa vie dissolue car elle a donné beaucoup d’amour.