Le petit lecteur


5 minutes de lecture - L'appel de la forêt

Résumé de L'appel de la forêt de Jack London

Un chien attachant comme héros du roman, dans une histoire à l’étranger captivante

Ce résumé de L'appel de la forêt retrace l’histoire d’un des romans les plus célèbres de l’auteur Jack London. Ce livre a été publié en 1903 et évoque la toute-puissance de l’environnement et son pouvoir d’évolution. Dans L'appel de la forêt, le chien Buck est le personnage principal et le plus aimé de tous les personnages du roman.

L’histoire du roman se passe tout d’abord en Californie, dans la vallée de Santa Clara puis elle se déplace dans d’autres endroits, suivant l’intrigue. L’écrivain, Jack London donne à Buck des sentiments d’amour, de gratitude mais aussi une force intérieure qui lui permet de surmonter les événements auxquels il devra faire face.

Le chien Buck mène une vie sereine et insouciante dans le livre de Jack London

Pour débuter ce résumé de L'appel de la forêt, il est important d’établir le contexte. Buck est un chien appartenant au juge Miller, qui vit dans son incroyable manoir de la villa à Santa Clara, de manière très agréable. Il mène donc une vie heureuse mais aussi redondante. Un jour, un jardinier du nom de Manuel, vient l’enlever pour le vendre à des marchands de chien.

En fait, le jardinier savait que dans la région du Klondike au Canada, beaucoup de personnes recherchaient des chiens puissants, capables de tirer des traineaux. Une multitude de gisements d’or ont été découverts dans cet endroit, c’est pourquoi les gens voulaient se lancer dans cette quête, c’était la « fièvre de l’or ». Ce premier événement dans L’appel de la forêt déclenche l’histoire et marque la vie de Buck à jamais.

Pour poursuivre ce résumé de L'appel de la forêt, Jack London crée un véritable voyage à travers son roman. En effet, Buck est envoyé à San Francisco dans un wagon de marchandises, après avoir été vendu à un homme pas très aimable. Il est ensuite transféré vers Seattle, toujours par train. Dans L'appel de la forêt, le protagoniste est mis à rude épreuve. Un homme mesquin s’occupe d’emprisonner Buck et le force à lui obéir en lui donnant des coups de bâton, dans son vieil entrepôt à Seattle.

Bien évidemment, Jack London n’arrête pas le voyage de son personnage ici, mais il l’emmène jusqu’au Canada, au nord de Klondike. Durant ce trajet, Buck fait la connaissance de d’autres chiens, dont Curly un petit chien. Mais une fois arrivé au lieu prévu, Buck se rend compte qu’il va devoir faire face à des problèmes importants liés à sa nouvelle activité et au climat qui l’entoure.

En continuant ce résumé de l'appel de la forêt, un événement important vient perturber à nouveau l’histoire de Buck. Des chiens en colère déclenchent une attaque sur la meute de chiens qui venait tout juste de débarquer. Dans L'appel de la forêt, les émotions sont au rendez-vous. Un autre chien dénommé Spitz, tue le nouvel ami de Buck, Curly.

Buck est très touché et se retrouve impuissant face à cette scène d’horreur, qui entame en lui l’apparition de son instinct de survie. Ainsi, Jack London révèle un nouvel aspect du personnage principal. Le chien Buck, se promet de ne plus jamais se laisser faire de cette façon et de toute faire pour rester en vie.

Buck, de l'appel de la forêt, face au froid et aux difficultés

Dans L'appel de la forêt, l’histoire de départ se transforme très vite en une toute autre intrigue plus complexe et captivante. Deux facteurs du gouvernement canadien, François et Perrault s’occupent alors de Buck et le prennent comme chien de traineau. Forcément, au départ le chien a du mal à s’adapter mais très vite il y prend goût.

Plus le temps passe et plus Buck devient un adversaire redoutable face aux autres chiens et arrive à devenir un vrai chien du froid. Afin de définir le chien de tête de la meute, Buck et Spitz entrent en duel, Buck remporte la partie et devient la tête de l’équipe. Ce nouveau rôle permet de donner au groupe une bonne dynamique et une bonne entente.

Dans le résumé de L'appel de la forêt, tous les détails ne sont pas donnés mais les voyages sont très durs, un des chiens tombe malade et finit par mourir sous la main du conducteur de traineau qui n’avait pas le choix. Toute la meute est fatiguée car les voyages sont longs et éprouvants à cause des lourdes charges qu’ils doivent porter.

Dans L’appel de la forêt, plusieurs maitres se succèdent pour s’occuper des chiens. Après les postiers, c’est au tour des chasseurs d’or, Charles et Mercedes. Malheureusement pour les chiens, ces deux hommes vont se révéler être encore plus impitoyables que ceux qu’ils ont connu. Manque de nourriture, coups de massue, vitesse effrénée, tous les chiens ne survivent pas. Seuls cinq d’entre eux réussissent à aller au camp de John Thorton. De plus à cette période, la glace aspire les chiens et mêmes les hommes.

Heureusement pour Buck, John Thorton le chercheur d’or, vient à sa rescousse. Dans L'appel de la forêt, Buck se montre donc redevable envers cet homme et lui sauve plusieurs fois la vie, c’est ainsi que Buck devient le chien de John Thorton. Buck commence à sentir L'appel de la forêt lorsqu’il se rapproche avec son maitre de la lisière d’une forêt, à la recherche d’une mine abandonnée. C’est là qu’il décide de se rendre dans la forêt.

Une fois revenu au camp, Buck s’aperçoit que ses compagnons et son maitre ont été tués par des Indiens Yeehats. Buck prend en chasse ces derniers et les tue pour se venger de ce crime odieux. C’est à la suite de cet événement que Buck prit la décision de rejoindre la forêt et d’y passer ses journées seul. Mais il fit la rencontre d’une nouvelle meute de loups et en devint le chef peu après.

L'appel de la forêt a connu énormément de succès de la part de tous les profils de lecteur. C’est une lecture éducative qui amène de l’émotion et de la force de vivre. L'appel de la forêt a même inspiré des adaptations cinématographiques et télévisuelles.