Le petit lecteur

4 minutes de lecture - Electre

Résumé d'Electre

⚠️ Lire le livre : Electre ⚠️

Electre est la pièce la plus connue de Jean Giraudoux. Elle est devenue un incontournable des classes de Français. Elle est une adaption moderne de l’Odyssée d’Homère.

Premier acte

Dans la première scène, on découvre le personnage d’Electre (Elektra en grec signifie la lumineuse, elle sera celle qui fait éclater la vérité) dont on apprend le prochain mariage avec le Jardinier. On y apprend aussi l’arrivée dans la cité d’Argos, le lieu des évènements relatés dans le drame, d’un étranger répondant au nom d’Orestre. Il n’est autre que le frère d’Electre qui revient au foyer après être tombé en disgrâce. On comprends que ce mariage a une volonté religieuse, celle d’éloigner la colère des Dieux en mariant Electre loin de la famille régnante. Electre refuse se mariage voulut par Egisthe, le régent de la cité d’Argos. La tension entre les deux est palpable et le Mendiant surveille la scène d’un oeil qui semble omniscient. La scène suivante met en avant la dispute entre Egisthe et Clytemnestre, la mère d’Electre et Orestre concernant la chute en disgrâce de ce dernier. C’est à ce moment que Clytemnestre revient sur son accord donné concernant le mariage avec le Jardinier, elle y devient favorable, ce qui entraîne une nouvelle dispute avec Electre. C’est à la suite de cette dispute qu’Orestre dévoile sa véritable identité à sa soeur. Il essaie de comprendre les raisons de la haine viscérale qu’Electre porte en elle à propos de de Clytemnestre la femme d’Agamemnon. C’est à ce moment qu’interviennent les 3 eumenides, les petites filles qui accompagnaient Orestre à son arrivée. Elles suggerent de tuer Clytemnestre et Electre mais Orestre s’y refuse.

Dans la dernière scène, c’est le personnage du Mendiant qui intervient pour mettre en avant la chute d’Orestre et le comportement de Clytemnestre comme le point de départ des discordes. Tout le monde s’endort.

Second acte d’Electre

Electre se réveille et le Mendiant vient lui conseiller de partir dès l’aurore, ce qu’elle ne fait pas. On apprend ensuite qu’Agathe a des amants réguliers. Agathe est la femme du Président du Tribunal, celui là même qui s’oppose à Egisthe concernant le mariage d’Electre avec le Jaridinier. C’est ensuite au tour d’Orestre de se réveiller et de découvrir qu’Agamemnon a été tué et que Clytemnestre a un amant, vraisemblablement l’auteur du meurtre du roi. Electre questionne sa mère mais n’obtient la réponse qu’au bout de la deuxième scène, après un tête à tête rude. Clytemnestre finit par avouer sans pour autant révéler son nom. C’est dans ce dialogue qu’Electre comprend aussi que l’amant de sa mère n’est autre que le Régent, Egisthe.

Argos, la ville où se situe l’action, est attaquée contre toute attente par les Corinthiens. Cette attaque surprise va précipiter les évènements d’autant que la sédition semble aussi venir des habitants même de la ville. Le temps est compté pour les habitants du palais s’ils ne réagissent pas très vite. C’est pour cela qu’Egisthe va vouloir prendre pour femme Electre afin de prendre la place sur le trône d’Agamemnon et donner un roi à la cité d’Argos afin de contrecarrer l’invasion des Corinthiens. Mais, dans un esprit de justice absolue, Electre ne peut se résoudre à ce mariage. Clytemnestre reconnaît aussi sa haine viscérale à propos d’Agamemnon qui la poussé à vouloir la mort de ce dernier. En verte du la justice, Electre demande la mort de sa propre mère, elle qui vouait un amour profond pour son père. Mais Egisthe refuse de faire condamner Clytemnestre étant donné qu’il est aussi coupable de la mort d’Agamemnon et que tous les deux sont amants. C’est au final Orestre qui va mettre fin à la vie des deux meurtriers tandis que la ville commence a être détruite. Orestre se suicide après son geste et il ne reste plus que la femme Narses en qui Electre va voir une nouvelle mère et le Mendiant qui va lui annoncer le début d’une aube nouvelle.

Le second acte de la pièce est celui de l’Aurore d’un jour nouveau, lavé des mensonges qu’Electre met au jour. La complexité des rapports entre les personnages, Clytemnestre et son amant Egisthe qui règnent après avoir tué Agamemnon, du comportement d’Orestre qui adore une mère qui l’a renié, tout cela est lavé par la volonté implacable et presque obscessionnelle d’Electre d’avoir la vérité.