Le petit lecteur

7 minutes de lecture - De Sacha à Macha

Résumé de Sacha à Macha

⚠️ Acheter le livre sur Amazon (lien affilié) : De Sacha à Macha ⚠️

Présentation de l’œuvre

De Sacha à Macha est un livre destiné principalement à la jeunesse. Toute l’histoire repose sur les échanges à travers la messagerie électronique de deux adolescents, Sacha et Macha. L’œuvre est donc parfaitement d’actualité à l’ère où les téléphones portables et les ordinateurs ont atteint une performance telle que ni les distances ni le temps n’ont plus aucune limite. L’auteure aborde un sujet qui toucherait certainement un grand nombre de parents et de leurs enfants. Elle peut ainsi soulever ainsi les différentes facettes des correspondances via les mails et plus particulièrement leurs contributions dans l’épanouissement d’une relation affective. Certains conflits aussi bien intérieurs qu’extérieurs peuvent être aussi bien résolus. Le livre a été édité pour la première fois en 2001 et en vient d’être réédité pour la troisième fois aux éditions Flammarion. Il a été adopté par plusieurs enseignants et comporte dans sa dernière édition un cahier pédagogique. Il rassemble 160 pages et a été illustré par Yaël Hassan.

Résumé de l’œuvre De Sacha à Macha

Un refuge dans les e-mails

L’histoire se déroule en 2000 à Paris. Sacha, 15 ans, fait partie de ces adolescents qui passent beaucoup de temps devant leur écran d’ordinateur dans leur chambre. Il est en classe de troisième. Sa mère ne vit plus avec lui, ce qui le rend solitaire. Son père ne souhaitant pas en parler, il va se réfugier dans les mails pour chercher un semblant de réconfort. C’est ainsi qu’il passe le plus clair de son temps à rédiger des mails qu’il envoie à des destinataires imaginaires, mais portant un nom à consonance bien particulière : un nom russe. Il va adresser des messages à des pseudos comme Anouchka ou Natacha. Après quelques envois infructueux, il tente Macha. « Il y a quelqu’un ? » telle est son éternelle question pour trouver un interlocuteur hypothétique qui se prêtera à son jeu. Finalement, une jeune fille qui lui est totalement inconnue répond à son appel : Macha. Et avec quelle réponse ! « Bien sûr qu’il y a quelqu’un, puisque je suis là, moi ! Quelqu’un ou plutôt quelqu’une. Ou même ni quelqu’un ni quelqu’une mais moi, Macha… ». Ils ont presque le même âge (elle, 14 ans), mais Macha n’est encore qu’en quatrième. Ils habitent tous les deux dans les environs de Paris.

Sacha et Macha : deux caractères opposés

Une correspondance assez extraordinaire se tisse alors, avec beaucoup de maladresse au départ, mais prendra une bonne consistance au fil des jours. En effet, Sacha est un jeune collégien réservé et d’humeur souvent maussade, tandis que Macha se montre plutôt bavarde. Elle débarque ainsi dans l’univers un peu fermé de Sacha avec toute sa candeur et sa joie de vivre. Toutefois, elle n’a pas les mêmes dispositions que le jeune garçon, car elle ne peut surfer que lorsque son frère veut bien lui céder son ordinateur. Elle peut également en profiter lorsque celui-ci n’est pas là. Ce manque d’expérience sur les pratiques du web lui fait commettre quelques bourdes qui pourraient être impardonnables pour d’autres internautes. Mais Sacha ne s’en formalise pas vraiment et se contente de lui lancer une réponse brève trouvée au hasard, sans trop d’effort de réflexion. Leurs gouts en matière d’œuvre musicale divergent radicalement puisque Sacha préfère écouter les musiques russes et l’Armée Rouge, tandis Macha lit Prévert et est fan de Brassens.

La découverte du secret

Quoiqu’il en soit les fréquents échanges virtuels meublés d’innombrables confidences donneront naissance bientôt à une véritable amitié qui sera elle bien réelle et ressentie par les deux adolescents. Toutefois, d’un commun accord ils ont décidé de ne pas précipiter la découverte de l’un par l’autre. Très vite Macha sentit que le garçon esquive certains sujets et déploie divers astuces son secret. Elle pressent que Sacha a dû subir un drame dans sa vie. Elle ne mettra pas beaucoup de temps à découvrir la personnalité de Sacha, sa situation et son état d’âme. Elle va alors en faire le sujet inévitable de leurs différentes conversations. Elle ira même jusqu’à prendre l’initiative de lui proférer des ordres dans certaines situations. Docile, Sacha s’y soumet. Et c’est tout naturellement que les problèmes de Sacha restent le noyau de leurs communications. Elle finira par apprendre alors que Sacha veut retrouver sa mère. Le seul indice qu’il détient c’est qu’il a vu le jour à Leningrad. Sur la demande de Macha il acceptera d’aller poser la question à son père qui ne lui livrera aucune information rassurante. Il va alors s’imaginer différents scénarios dont certains font vraiment passer son père pour un monstre. Macha tente de le persuader qu’il n’en est pas ainsi et parvient plus ou moins à calmer le jeu.

Retrouver sa mère coûte que coûte

Sacha se rend seul en Russie à la recherche de sa mère. Il aura quelques difficultés avec son entrée, faute de papiers adéquats, mais il va bénéficier de l’aide de personnes de bonne volonté pour y parvenir. Il y restera sans rien trouver pendant un temps tellement long que Macha s’inquiète, son père également. Écoutant son instinct, Macha est alors allée à la gare tous les jours pour l’attendre jusqu’au jour où il débarque enfin. Ce sera la première rencontre entre ces deux adolescents que la magie d’internet a réussi à relier par une belle amitié. Une fois retourné à la maison, Sacha demande une nouvelle fois des explications franches avec son père. Ce dernier daignera à lui avouer que c’est sa mère qui les a abandonnés. Toutefois, Sacha ne saura pas encore la véritable raison de cet abandon.

Il reprit ses échangent de mails avec Macha et ils conviennent d’une seconde rencontre. Dans leurs mails ils commencent à échafauder des projets de vacances notamment à destination de la Russie. En effet, Macha et son père prévoient d’y séjourner. Peut-être arriveront-ils à retrouver la mère Sacha qui comme par hasard porte le prénom de … Macha ?

Biographie de l’auteur

Rachel Hausfater est née le 3 décembre 1955 non loin de Paris. Si toute petite, elle voulait devenir clown dans un cirque, à huit ans elle change de vocation pour s’orienter vers l’écriture. Son adolescence et sa jeunesse ont été transportées par les vagues des tendances des années 70, notamment dans le domaine du rock et du phénomène hippie. Elle s’est initiée à toute sorte de métier et a séjourné à Berlin (Allemagne), en Israël et aux États-Unis. Parallèlement, elle écrit, notamment le soir. Elle atterrit finalement au collège de Bobigny et y exerce comme professeur d’anglais. Elle possède à son actif aujourd’hui plus d’une vingtaine de livres essentiellement destinés aux enfants et à la jeunesse. Ses œuvres tournent autour des thèmes comme l’amour, la guerre, l’adolescence et l’enfance, parmi lesquelles figurent Danse interdite, Moche ou encore De Sacha à Macha. Elle est la mère de trois enfants. Elle est divorcée. Biographie de l’auteur

Rachel Hausfater est née le 3 décembre 1955 non loin de Paris. Si toute petite, elle voulait devenir clown dans un cirque, à huit ans elle change de vocation pour s’orienter vers l’écriture. Son adolescence et sa jeunesse ont été transportées par les vagues des tendances des années 70, notamment dans le domaine du rock et du phénomène hippie. Elle s’est initiée à toute sorte de métier et a séjourné à Berlin (Allemagne), en Israël et aux États-Unis. Parallèlement, elle écrit, notamment le soir. Elle atterrit finalement au collège de Bobigny et y exerce comme professeur d’anglais. Elle possède à son actif aujourd’hui plus d’une vingtaine de livres essentiellement destinés aux enfants et à la jeunesse. Ses œuvres tournent autour des thèmes comme l’amour, la guerre, l’adolescence et l’enfance, parmi lesquelles figurent Danse interdite, Moche ou encore De Sacha à Macha. Elle est la mère de trois enfants. Elle est divorcée.