Le petit lecteur


5 minutes de lecture - Antigone

Résumé de la pièce Antigone de Sophocle

Résumé de Antigone, la tragédie grecque écrit par Sophocle, en 441 avant J-C

Antigone, une soeur aimante et courageuse

Pour commencer ce résumé de Antigone, tout commence lorsque le personnage principal Antigone prévient sa soeur Ismène, que le roi Créon, leur oncle, a décidé de faire des funérailles pour leurs défunts frères, Étéocle et Polynice. Ces derniers se sont battus à mort pour pouvoir régner sur la ville de Thèbes.

Cependant, Polynice n’aura pas le même droit que son frère à des funérailles respectueuses. Malheureusement, le monarque a décidé de laisser sa dépouille au sort des rapaces et interdit quiconque voulant l’enterrer, devra faire face à sa lapidation.

Mais cette décision ne convient pas à l'héroïne, elle veut enterrer dignement son frère Polynice et demande de l’aide auprès de sa soeur. Ismène comprend sa soeur, la décision du Roi Créon est tout à fait déplorable. Mais Ismène sait qu’elle peut perdre encore plus si elle se rebelle contre son oncle, en se remémorant la fin tragique de leurs parents et de leurs frères.

Antigone va donc devoir accomplir son devoir toute seule même si elle est déçue par le refus de sa soeur de l’aider. Elle part donc avec la forte détermination d’atteindre son objectif, tout en avouant à sa soeur inquiète, qu’elle n’a pas peur de la mort. Sophocle dessine donc un personnage principal brave et avec de fortes valeurs.

Une héroïne courageuse dans la pièce de théâtre de Sophocle, qui n’a peur de rien

Pour poursuivre ce résumé de Antigone, au royaume, Créon informe le peuple qu’il possède le pouvoir royal et compte apporter prospérité et paix tout le long de son règne. Considérant Polynice comme un traitre, le roi exprime au peuple qu’il va laisser ce dernier aux rapaces et enterrer convenablement son frère Éteocle. Pour veiller à la bonne exécution de cette décision, des gardes seront là pour faire respecter son choix et repérer les personnes voulant enterrer Polynice, qui seront ensuite lapidées à mort.

C’est à ce moment là, qu’un garde vient prévenir Créon que le corps de Polynice vient d’être inhumée. Tous deux ne savent pas qui a osé faire cela. Le roi pense aux rebelles de la cité, qui ont pu acheter des mercenaires pour commettre cet ace et ainsi montrer leur mécontentement auprès du roi. Le garde se voit l’obligation de démasquer le coupable, pour éviter de se faire pendre.

Plus tard, Sophocle débloque la situation en amenant directement Antigone avouer son acte. Elle arrive au palais royal et avoue ce qu’elle a fait. Lorsqu’ils ont sorti de terre le corps de son frère, elle hurlait en injuriant les gardes puis effectua des rites funéraires. Créon est choqué, il n’en revient pas. Le personnage principal est persuadé que les lois divines sont bien plus importantes que la décision de son oncle, qu’elle qualifie de tyran.

Créon est alors très énervé et condamne immédiatement les deux soeurs. Ismène est chamboulée par cette nouvelle et ment en disant qu’elle est complice de sa soeur, même si cette dernière dément ses paroles. Ismène désire finir sa vie auprès de sa soeur pour honorer leur famille, mais sa soeur n’est pas de cet avis là car Ismène n’a rien à se reprocher.

En continuant ce résumé de Antigone, on comprend que Sophocle met en avant l’amour et la solidarité de ces deux soeurs. Ismène tente de persuader Créon de ne pas condamner sa soeur, car elle est fiancée au fils de Créon, le prince Hémon. Mais ce n’est pas pour autant que le roi change d’avis, c’est une trahison royale et Antigone doit en payer le prix de sa vie.

Un acte courageux qui induit des conséquences terribles

C’est alors que le fiancé de l’héroïne arrive au palais royal et supplie le roi de pardonner sa bien aimée, en essayant de le raisonner. Mais Créon refuse et Hémon sort du palais, rempli de tristesse. Le coryphée apparait et demande au roi les détails de la peine de la pauvre héroïne. Sophocle ne ménage pas ses lecteurs et créé une peine des plus horribles pour son personnage principal.

Antigone va se retrouver enterrée vivante dans une caverne. Elle se réfugie dans sa connexion avec ses défunts membres de sa famille et revoit toute sa vie. Sur son chemin de la mort, Tirésias le devin, interpelle Créon lui faisant part des signes divins qu’il a vu. Ces signes indiquent que ses décisions à propos de Polynice et Antigone ne sont pas justes.

Donc le devin implore le roi d’arrêter son interdiction royale, de faire enterrer dignement Polynice et d’annuler la condamnation de sa soeur. Mais le roi ne l’écoute pas et poursuit. Tirésias repart mais lui exprime le fait qu’il court à sa perte, en allant ainsi contre la volonté des dieux.

Le résumé de Antigone se poursuit, avec un nouvel événement. Le coryphée parvient à faire changer d’avis le roi Créon, qui après avoir longuement hésité et avec des regrets, le roi décide enfin d’abroger la condamnation à mort de l’héroïne. Mais l‘auteur Sophocle ne laisse pas cette histoire se finir sans tragédie. Un moment plus tard, un messager informe au coryphée que le prince Hémon s’est donné la mort, c’était le fils du roi, le fiancé de Antigone.

La reine et femme du roi, Eurydice apparait et demande au messager de s’expliquer. Ce dernier décrit que Polynice a été enterré respectueusement et que le roi a ensuite retrouvé Antigone sur le lieu où elle devait être condamnée. Une fois arrivé, Créon a assisté aux lamentations de son fils, face à la dépouille sans vie de sa bien aimée, qui avait décidé de se pendre. C’est à ce moment là que le prince se munit de son glaive et se suicide sous les yeux de son père.

Pour finir ce résumé de Antigone, la tragédie continue. Le roi rapport le cadavre de son fils, Hémon au palais et retrouve sa femme sans vie, n’ayant pas supporté de savoir son fils mort. C’est ainsi que Créon comprend qu’il a trop joué avec les dieux et leurs lois, causant un terrible drame familial et espère à son tour voir la mort l’emporter.