Le petit lecteur

3 minutes de lecture - Zazie dans le métro

Biographie de Raymond Queneau

⚠️ Acheter le livre sur Amazon (lien affilié) : Zazie dans le métro ⚠️

Né le 21 février 1903 au Havre, Raymond Queneau est un écrivain, poète et dramaturge français.

Elevé dans une famille de commerçants, fils unique, il se découvre une passion pour la lecture et les mathématiques, et poursuit sa scolarité dans sa ville natale jusqu’au Baccalauréat. Il se rend ensuite à Paris en 1920 pour y étudier la philosophie à la Sorbonne et à l'école pratique des hautes études.

Il a des fréquentations au sein du groupe surréaliste qu’il rejoint en 1924 après son service militaire. Il forme alors le groupe de la rue du château avec André Breton, Jacques Prévert, Marcel Duhamel et Yves Tanguy.

Il épouse la belle-soeur d’André Breton en 1928, Janine Khan. Se rendant compte qu’il ne peut pas faire évoluer son art de l'écriture au sein du groupe surréaliste, il rompt toute relation avec André Breton puis avec le reste du groupe en 1929. Etant alors dans une phase d’instabilité au niveau professionnel, il décide d’effectuer des recherches à la Bibliothèque Nationale sur les “fous littéraires”. L’ensemble de son oeuvre rassemblée dans l’ “Encyclopédie des sciences inexactes” ne trouvant pas d'éditeur le conduit à consulter divers psychanalystes.

Lors d’un voyage en Grèce en 1932, il se rend compte du danger de la séparation de la langue littéraire et de la langue parlée. Sa mission devient alors de rapprocher ces deux langues bien distinctes.

Son premier roman, “Le Chiendent” publié en 1933 définit son style particulier et novateur et lui permet d’obtenir le prix des Deux-Magots. Structuré rigoureusement à la façon du “Discours de la Méthode” de René Descartes, sa syntaxe est bouleversée, les langages écrit et parlé se mêlent, montrant toute l'étendue de l’humour et du génie de son auteur.

Il publie en 1937 un “roman en vers” autobiographique intitulé “Chêne et Chien”, puis en 1938 il parvient finalement à faire éditer son “Encyclopédie” sous forme de roman avec “les Enfants du Limon”.

Sa notoriété va grandissant dans les milieux littéraires parisiens et il se voit ainsi confier une place en tant que traducteur et correcteur aux Editions Gallimard.

Après avoir été mobilisé en Vendée au début de la guerre, il parvient à être promu secrétaire général des Editions Gallimard en 1941. Queneau se met aussi au journalisme, et à la radio dès1945. Son premier succès littéraire est “Pierrot mon ami” en 1942.

En 1946 il fréquente le quartier de Saint-Germain-Des-Prés, notamment les cafés d’artistes et se lie d’amitié avec Boris Vian. Un de ses poèmes, “Si tu t’imagines” devient une chanson à succès de Juliette Gréco.

En 1947 paraît “Exercices de Style”, qui consiste en un récit assez court repris quatre-vingt-dix-neuf fois de différentes façons, d’une manière ludique et inventive. Cette oeuvre lui vaut un grand succès.

Raymond Queneau intègre en 1948 la Société mathématique de France ainsi que le Collège de Pataphysique un peu plus tard.

On lui confie la direction de l’Encyclopédie de la Pléiade en 1954.

En 1959 la parution de “Zazie dans le métro” fait de lui un auteur populaire.

Il fonde le groupe de l’Oulipo en 1960 afin de poursuivre ses recherches expérimentales sur le langage; s’en suivent des oeuvres comme “Cent mille milliards de poèmes”, “Les fleurs bleues”, “Le vol d’Icare”.

Il est profondément affecté par la mort de sa femme en 1972 et s'éteint le 25 octobre 1976 d’un cancer du poumon.