Le petit lecteur

3 minutes de lecture - Ruy Blas

Biographie de Victor Hugo

⚠️ Acheter le livre sur Amazon (lien affilié) : Ruy Blas ⚠️

Victor Hugo est sans conteste l’un des romanciers les plus lus du XIX° siècle. Sa vie elle-même était un vrai roman en raison tant de ses nombreux engagements que de tous les évènements auxquels il participa. Poète, écrivain, dramaturge, homme politique, il occupe un place toute particulière dans le XIX° siècle à l’instar d’Emile Zola.

Victor Hugo est né en 1802 à Besançon. Son enfance se fait entre l’Espagne et Paris et très tôt il acquiert le goût des lettres et à 14 ans déjà, il veut “être Chateaubriand ou rien”. Que d’ambitions pour son jeune âge. Bien qu’il se fasse remarquer dès l’âge de 18 ans, c’est avec Cromwell, en 1827, qu’il fait sensation. Son ascension commence. Il se lie d’amitié avec le Tout Paris littéraire et publie de nombreux ouvrages aujourd’hui encore incontournables comme le dernier jour d’un condamné. En 1831, à l’âge seulement de 29 ans, il publie Notre Dame de Paris. Malgré le succès de ce roman, les années 1830 jusqu’à 1843 seront les années du théatre pour Victor Hugo. Lucrece Borgia, Hermani, Marie Tudor seront ces très grands succès de l’époque.

Victor Hugo se lance ensuite en politique. Il recherche le pouvoir pour pouvoir asseoir ses idées. Au début de la Révolution de 1848, il est nommé maire du 8° arrondissement de Paris et soutient la candidature de Louis Napoléon Bonaparte à la présidence de la République la même année. Alors qu’il tente de modicier la constitution pour conserver le pouvoir plus longtemps, Victor Hugo prend fermement position contre ce coup de force. Il est contraint de s’exiler et s’en va à Bruxelles puis à Jersey et enfin Guernesey. Ces années d’exil forcées seront difficiles pour Hugo mais ne l’empêcheront pas de produire de nombreuses autres oeuvres. Bien que les prisonniers politiques furent amnistiés, il l’a refuse et ne rentrera en France qu’en 1870. Son retour fut triomphal à Paris. Il assiste à la Commune de la Belgique et ne peut rentrer que quelques mois plus tard en France. Il reviendra en politique en 1876 mais un malaise sévère en 1878 le fait se retirer du devant de la scène public et intervient alors beaucoup moins même si de nombreuses oeuvres continues de paraître.

Il meurt le 22 mai 1885. Sa disparition touchera la France et l’Europe entière. Son cercueil sera exposé sous l’arc de triomphe tout une nuit durant, avant d’être enterré au Pantheon dont il devient le plus ancien locataire. La foule qui suit le cortège est estimée à environ 2 millions de personnes, un chiffre pharaonique au regard de la population parisienne bien moindre à l’époque qu’aujourd’hui.

Victor Hugo, bien avant de disparaître, était considéré de son vivant comme un monument littéraire à lui seul. Des romans comme Notre Dame de Paris, Les misérables, des discours politiques, des pièces de théatres, des récits de voyage, Vicor Hugo a tout écrit et surtout laissé une trace indélébile à tous les genres auxquels il s’est essayé. Il a marque aussi son siècle de son empreinte avec un engagement politique sans faille qui le fera partir en exil plus de 20 ans pour ses idéaux.