Le petit lecteur

9 minutes de lecture - Robinson Crusoé

Résumé par chapitres de Robinson Crusoé

⚠️ Acheter le livre sur Amazon (lien affilié) : Robinson Crusoé ⚠️

Preface : L’éditeur justifie la publication de ce récit, par le rôle divertissant et la moralisateur qu’apporte Robinson Crusoé aux lecteurs. Ni le nom, ni l’histoire de Robinson Crusoé n’est explicitement donné, mais il insiste sur le fait que le récit est une histoire véridique, et qu’elle décrit les aventures » d’un simple particulier de par le monde ». La Providence apporterait sagesse et vertu.

Chapitre 1 :

Un homme du nom de Robinson Crusoé débute son histoire, par le récit de sa jeunesse. Né en 1632 à York en Grande Bretagne, il appartient à une famille aisée. Robinson est le benjamin d’une fratrie de frères. Très jeune, il se désintéresse des études et rêve d’aventures et de mers. Son père veut qu’il devienne avocat. Robinson ne parvient pas à s’y résoudre et lorsqu’un ami s’embarque pour Londres, il fait de même sans n’en avertir personne. En mer, il affronte une tempête où il craint pour sa vie. Il voit cette épreuve comme un signe du destin envoyé par dieu, pour abandonner les voyages.

Chapitre 2 :

Le bateau rescapé ramène Robinson à Londres. Le capitaine d’un bateau marchand propose à Robinson de faire partie de son équipage. Il écrit alors à sa famille pour obtenir de l’argent. Il se lance dans le commerce. Lors de sa deuxième expédition, son navire est poursuivi par des pirates mauresques au large de l’Afrique du Nord. Son bateau est détourné et Robinson est mis en esclavage. Il travaille à la pêche car il est très habile.

Chapitre 3 :

Lors d’une expédition de pêche avec deux autres esclaves : Ismael et Xury, Robinson pousse Ismael à l’eau. Xury accepte d’accompagner Robinson où il souhaite. A 150 miles du Maroc, ils font la découverte de créatures, que Crusoé reconnait comme des lions. Il tue un maure qui en voulait à lui et à Xury. Lorsqu’ils pensent être aux Canaries ou au Cap -Vert, ils rencontrent un peuple nu et noir. Ils refusent leur nourriture, mais Crusoé accepte la peau de léopard. Ils voient au large un bateau européen. Le navire prend Robinson et Xury a son bord. Le capitaine portugais leur propose un voyage jusqu’au Brésil et il achète leur bateau de pêche.

Chapitre 4 :

Après 22 jours de voyage, au Brésil à terre, Crusoé accepte les cadeaux d’adieu du capitaine. Suite à sa rencontre avec sa voisine de cabine anglo-brésilienne, il décide de se lancer dans la plantation de tabac. Durant deux ans, il réussit à substituer, puis la troisième année il commence a bien gagné sa vie. Il manque de bras cependant, surtout depuis qu’il a vendu Xury. Le capitaine portugais lui fait parvenir les 200 livres qu’il avait épargné et des cadeaux en plus. Il souhaite alors étendre son exploitation et il organise des expéditions jusqu’en Guinée pour aller chercher des esclaves.

Chapitre 5 :

Il écrit un testament dans laquelle il lègue tous ses biens au capitaine portugais. Il reprend la mer pour se rendre en Guinée en 1659. Il emporte des babioles pour pouvoir faire du troc pour avoir des esclaves. Le long de la côte sud américaine, son navire rencontre une tempête et il perd deux hommes. Près des Caraibes, une autre tempête secoue l’équipage. Le gouvernail se brise et le navire est condamné. Ses compagnons sont emportés par une grosse vague. Robinson atteint lui le rivage. Seul survivant, il remercie dieu. Il trouve un arbre pour dormir et de l’eau potable pour passer sa première nuit sur l’île.

Chapitre 6 :

Le lendemain matin, il explore les restes de son navire. Il prend les marchandises pour sa survit. Il pense déjà à construire un radeau avec l’épave. Il charge ses vivres jusque dans une crique. Il découvre que sur cette île, il est seul. Il retourna 12 fois au bateau durant les 13 ans de sa survie. Il trouve sur lui quelques livres, qui le fait méditer fortement sur la valeur de l’argent. Suite à un fort coup de vent, son bateau s’engloutit dans la mer et il ne reste que quelques débris de bois.

Chapitre 7 :

Robinson Crusoé décide de construire son habitation pour se protéger . Il choisit un endroit qui le protège. Il transporte une partie de ses réserves et construit un cave. La nuit suivante, un orage éclate et il pense à la poudre à canon. Crusoé découvre des chèvres sauvages. Il en tue une. Le douzième jour de son arrivée, il érige une grande croix, où est inscrit la date de son arrivée : le 30 septembre 1659.

Chapitre 8 :

Il commence à tenir un journal. Il débute son récit par les évènements qui se sont produits depuis son arrivée sur « l’ile du désespoir ». Il a perdu le fil des jours, il ne sait plus quand est le dimanche. Il note la construction d’outils et de mobilier. Il apprivoise un bouc.

Chapitre 9 :

Poursuivant son journal, Robinson note son échec à apprivoiser des pigeons, et à fabriquer des bougies avec la graisse des chèvres. Il réussit à semer de l’orge, et essaye de fabriquer du pain. Durant le mois d’avril, un fort tremblement de terre lui fait craindre pour sa vie et ses biens. Après les répliques, il se sent soulagé.

Chapitre 10 :

Après le séisme, un ouragan arrive. Crusoé se réfugie dans une caverne. Des pluies torrentielles se déversent. Il se résout à déplacer son habitation. Il passe plusieurs journées à récupérer des biens utiles.

Chapitre 11 :

Crusoé tombe malade. Il se déshydrate. Pendant une hallucination, il croit voir un homme. Il en appelle à dieu. Il commence à se rétablir mais il est torturé . Il se tourne vers la religion et lit la bible. Il trouve un sens à son isolement.

Chapitre 12 :

Les jours chauds arrive. Robinson découvre que les périodes de pluies sont les plus mauvaises. Il explore l’île et découvre de la canne à sucre et du raisin. Il admire une vallée, c’est là qu’il construira sa maison. Il se sent maître du domaine. Il fête ses un an sur l’île. Il n’a plus d’encre pour écrire son journal.

Chapitre 13 :

Ses grains ne germent pas durant la saison sèche. Il apprend de ses erreurs. Il fait un calendrier des saisons. Il fait des paniers en osier. Les piquets de bois qui soutiennent son habitation, ont fait dans le sol, des sillons, lors de ces déplacements, qui permettent de faire germer des graines. Des ustensiles lui manquent.

Chapitre 14 :

Crusoé étudie l’île et se rend compte qu’elle appartient à l’Amérique espagnole. Par peur des cannibales, il ne s’aventure pas plus loin. Il attrape un perroquet et lui apprend à parler. Il rencontre une colonie de pingouins et un chevreau qui sera son animal de compagnie. Il alterne les humeurs au bout de deux ans. Il lit toujours la bible.

Chapitre 15 :

Robinson fabrique une étagère. Il fait des récoltes. Les oiseaux s’attaquent à ses grains alors il en tue un, qui sert d’épouvantail. Il apprend par lui même à faire de la culture, du pain et de la poterie. Il pense à fabriquer un canot.

Chapitre 16 :

Il abat un cèdre pour faire une embarcation. Il passe des mois à façonner le bois brut. Il a fait des erreurs de fabrication. Cela fait quatre ans qu’il est sur l’île. Tous ses besoins sont satisfaits. Il se rend compte de sa chance d’être en vie et de certaines coïncidences. Il se fabrique des vêtements. Avec un canot, il contourne son île. Pris dans un courant, il se sauve in extremis.

Chapitre 17 :

Robinson mène une vie paisible mais manque de contact humain. Il décide de se lancer dans l’élevage d’animaux. Il est heureux parmi les animaux et son île.

Chapitre 18 :

Il voit un homme pied nu dans le sable, cela lui fait peur. Il voit l’homme comme un être terrible. Il fortifie sa maison et vit pendant deux ans dans la peur.

Chapitre 19 :

Près de la rive, il trouve des traces de présences humaines. Il sent qu’il n’y a pas de danger cannibale, il a peur pour ses bêtes et s’arme. Il se rend compte finalement qu’il n’a aucun avantage à tuer quiconque.

Chapitre 20 :

Robinson prend des mesures pour ne pas être repérer par les cannibales. Il découvre une nouvelle grotte et des sauvages sur la plage. Armé il les fait fuir à la mer.

Chapitre 21 :

Robinson est surpris par le bruit de coups de fusil. Voyant un navire au loin, il fait un feu pour les alerter de sa présence. Le navire est chaviré, il récupère les vivres.

Chapitre 22 :

Il pense à son père. Robinson fait un rêve prémonitoire. Des cannibales veulent manger une victime sur la plage, il le sauve et devient son ami.

Chapitre 23 :

Il appelle son nouvel ami Vendredi. Il lui apprend un peu d’anglais et partage tout avec lui.

Chapitre 24 :

Vendredi et Robinson ont de grandes conversations, sur leur culture, la religion. Robinson prend des informations sur les cannibales et la géographie des lieux. Ils ne peuvent pas partir l’un sans l’autre. Ils construisent un bateau pour partir de l’île.

Chapitre 25 :

Les cannibales viennent sur la plage pour s’attaquer à trois prisonniers. Vendredi et Robinson interviennent. Ils sauvent le père de Vendredi et un européen.

Chapitre 26 :

Leurs projets sont revus à quatre. Robinson augmente sa capacité agricole.

Chapitre 27 :

Robinson détecte au large un bateau anglais. Des prisonniers sont emmenés sur la plage. Parmi eux, la capitaine du bateau, victime de marin mutins. Robinson négocie avec lui, si il les détache et qu’il arrive à reprendre les manettes de son navire il aura le droit de repartir avec lui en Angleterre.

Chapitre 28 :

Ils arrivent à vaincre les mutins et à reprendre le contrôle du navire. Crusoé embarque. De retour en Angleterre, il prend des nouvelles de sa famille et de la veuve. Il va à Lisbonne pour savoir ce que son devenu ses plantations au Brésil.

Chapitre 29 :

A Lisbonne, il retrouve le capitaine portugais. Il a fait fructifier ses terres et lui remet une grosse somme. Il envoie l’argent à ses sœurs et la veuve. Tenté d’aller au Brésil, Robinson ne veut plus prendre le bateau. La vie lui donnera raison. Il constitue un groupe de marche avec ses compères.

Chapitre 30 :

De Lisbonne, ils se rendent à Pampelune. Ils affrontent le froid et viennent en France.

Chapitre 31 :

Crusoé revient en Angleterre. Pris par des préoccupations religieuses, il vend toutes ses terres au Brésil et donc possède beaucoup d’argent. La veuve le dissuade de repartir sur son ile. Il se marie mais après la mort de sa femme, il devient négociant privé. Lors d’un voyage, il revisite son île. Des mutins ont survécus et leurs colonies est florissantes. Crusoé leur offre des présents.