Le petit lecteur

3 minutes de lecture - Pierre et Jean

Biographie de Guy de Maupassant

⚠️ Acheter le livre sur Amazon (lien affilié) : Pierre et Jean ⚠️

Guy de Maupassant, de son vrai nom Henry-René-Albert-Guy de Maupassant, est un écrivain français, né le 5 août 1850 à Tourville-sur-Arques. Il est mort le 6 juillet 1893 à Paris.

Grâce à sa mère, férue de littérature, mais également amie avec Gustave Flaubert, il rencontrera cet écrivain qui aura, par la suite, une forte influence sur lui.

Alors qu’il a à peine 10 ans, ses parents se séparent. Désormais il vit seul avec sa mère et son petit frère, à Etretat, et passe beaucoup de son temps à se promener dans la nature.

D’abord pensionnaire à l’institution ecclésiastique d’Yvetot, il découvre alors la poésie, mais finira par se faire renvoyer. Une fois inscrit au lycée de Rouen, il se consacre au théâtre et à l'écriture de poésie. Par ailleurs, c’est à ce moment qu’il se rapproche de Gustave Flaubert. En 1868, il sauve de la noyade le poète anglais Charles Algernon Swinburne.

Après avoir passé son Baccalauréat de Lettres, il choisira de partir étudier le droit à Paris. Mais un an plus tard, en 1870 commence la guerre contre la Prusse : il décide de s’engager comme volontaire où il finira par servir dans l’artillerie.

Une fois la guerre finie, il va travailler en tant que commis pendant 10 ans, d’abord au ministère de la Marine, puis au ministère de l’Instruction Publique. Le soir il se consacre à ses textes. C’est en 1875 que paraît son premier conte, “la Main d'écorché”, qu’il publie sous le pseudonyme de Joseph Prunier. Cependant, ce premier succès est assombri par un diagnostic qui tombe deux ans plus tard : Guy est atteint de la syphilis, qui finira par l’achever.

Grâce à Flaubert qui décide de le guider dans cette nouvelle voie littéraire, il va pouvoir rencontrer de grands noms de la littérature, comme Tourgueniev ou Zola. Après quelques articles publiés dans la presse, il sort son premier livre en 1879, intitulé “Histoire du Vieux Temps”.

L’année suivante, il participe au recueil collectif des écrivains naturistes, mené par Zola, en publiant “Boule de Suif” qui connaîtra tout de suite un franc succès.

Par la suite il continue les publications à succès, “la maison Tellier” son premier volume de nouvelle, “une vie” son premier roman, oeuvres qui seront saluées par les plus grands auteurs de l'époque.

Entre 1883 et 1887 il aura 3 enfants avec Joséphine Litzelmann, une simple couturière, mais il ne reconnaîtra pas les enfants.

Multipliant les voyages, il s’adonne à la méditation ainsi qu'à la réflexion. Ses rencontres, mais aussi les lieux qu’il visite, lui permettent d'écrire de nombreux articles pour la presse, mais aussi l’inspirent quant à ses romans. Il va nouer de profonds liens avec d’autres auteurs de sa génération, comme Alexandre Dumas fils par exemple.

En 1889 son frère Hervé décède après plusieurs mois d’internement, ce qui contribue à développer chez l'écrivain une peur de la mort ainsi qu’un désir de solitude. Son propre état physique et mental continue de se dégrader, il choisit alors de consacrer ses dernières forces à l'écriture : il publie “plus fort que la mort” et “notre coeur” en 1889 ; tout ce qu’il écrira par la suite demeurera inachevé. En janvier 1892, il tente à deux reprises de se suicider. Interné, il mourra de paralysie générale un mois avant ses 43 ans.