Le petit lecteur

3 minutes de lecture - Phèdre

Biographie de Jean Racine

⚠️ Acheter le livre sur Amazon (lien affilié) : Phèdre ⚠️

Racine est né le 22 décembre 1639 à La Ferté-Milion, dans l’Aisne. Il se retrouva orphelin à l’âge de 4 ans et a été élevé par ses grands-parents.

A la mort de son grand-père, en 1649, sa grand-mère, Marie des Moulins, est partie vivre dans le couvent de Port-Royal et elle décida d’emmener son petit-fils avec elle. Racine reçut une éducation classique aux Petites écoles de Port-Royal, une institution religieuse qui a beaucoup influencé d’autre auteurs contemporains comme Blaise Pascal. Port-Royal était dirigé par des adeptes du Jansénisme, une théologie considérée comme hérétique par les archevêques français et le Pape.

Les interactions de Racine avec les Jansénistes durant son séjour à cet académie l’ont grandement influencé durant le reste de sa vie. Il excellait notamment dans ses études sur l’antiquité et les mythologies grec et romaine qui ont joué de grands rôles dans ses futurs travaux.

Racine devait étudier dans le Collège d’Harcourt à Paris mais, à la place, il fut attiré par un style de vie plus artistique. Il s’adonna à la poésie et reçut de nombreuses retombées positives, notamment de la part de Nicolas Boileau, avec qui Racine allait devenir très ami. Il décida finalement de s’installer à Paris où il s’impliqua beaucoup dans le théâtre. Sa première pièce, « Amasie », ne fut jamais jouée sur scène.

Le 2 juin 1664, la tragédie de Racine nommée « La Thébaïde ou les frères ennemis » fut interprétée par la troupe de Molière au Théâtre du Palais-Royal. L’année suivante, Molière adapta aussi la deuxième pièce de Racine: « Alexandre le Grand ». Cependant, cette pièce ayant reçu énormément de bonnes critiques,

Racine négocia en secret avec une autre troupe de théâtre, l’Hôtel de Bourgogne, pour jouer la pièce, celle-ci étant réputée pour ses excellentes prestations sur les tragédies. Ainsi, « Alexandre » eu droit à une deuxième première, interprétée par une troupe différente, onze jours après sa première représentation. Molière n’a jamais pu pardonner Racine de cette trahison et leurs différends ne s’arrangèrent pas lorsque Racine décida de séduire l’actrice principale de la troupe de Molière. Thérèse du Parc est ainsi devenue sa compagne aussi bien professionnellement que dans la vie.

Toutes les nouvelles pièces de Racine furent interprétées par la troupe de l’Hôtel de Bourgogne. Bien que « La Thébaide » et « Alexandre » furent des pièces à thème classique, Racine entra déjà dans la controverse et dut faire face aux accusations selon lesquelles il polluait les esprits de ses spectateurs.

Racine coupa tous ses liens avec Port-Royal et continua avec « Andromaque » en 1667. Parmi ses rivaux on retrouve Pierre Corneille et son frère, Thomas Corneille. L’incident majeur qui a probablement contribué à la disparition de Racine de la vie publique fut son implication dans un scandale en 1679. Il se maria avec la pieuse Catherine de Romanet et ses croyances religieuses ainsi que son dévouement au Jansénisme refirent surface. Le couple eu deux fils et cinq filles. Au moment de son mariage et de son départ du théâtre, Racine accepta un poste à la cour du roi Louis XIV, aux côtés de son ami Boileau. En 1672, il fut élu à l’Académie française.

Racine fut nommé à différents postes à la cour royale et le roi l’a beaucoup apprécié. Jean Racine mourra en 1699 d’un cancer. Il demanda à être enterré à Port-Royal mais après la destruction du site par Louis XIV en 1710, ses restes furent déplacés à l’église Saint-Etienne-du-Mont à Paris.