Le petit lecteur

3 minutes de lecture - Paul et Virginie

Biographie d'Henri Bernadin de Saint-Pierre

⚠️ Acheter le livre sur Amazon (lien affilié) : Paul et Virginie ⚠️

Un homme et un auteur

Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre est un auteur qui a vécu à la fin du XVIIIème et au début du XIXème siècle. Curieux de nature, le jeune garçon a un fort caractère. Très rapidement, son goût pour le voyage va le conduire à partir à la découverte du monde, pour assouvir sa soif de connaissances. Il va ainsi se retrouver affecté sur l’ile de France, connue aujourd’hui sous le nom d’ile Maurice. Ce séjour va lui donner l’inspiration pour écrire ce qui sera un de ses ouvrages majeurs : “Paul et Virginie”.

Un écrivain dans l'âme

A son retour en France, en 1771, Bernardin de Saint-Pierre rejoint la Société des Gens de Lettres. Il va notamment y côtoyer D’Alembert, et surtout Jean-Jacques Rousseau avec lequel il nouera des liens d’amitié. Fort de l’expérience de ses voyages, il va publier des récits de ses périples au bout du monde. Inconnu jusqu’ici, c’est la parution de ses “Etudes”, en 1784, qui va lui apporter la notoriété et la reconnaissance de ses pairs. Même si l’homme occupe des fonctions importantes pendant la Révolution, il n’en reste pas moins un auteur au plus profond de lui.

Henri Bernadin de Saint-Pierre : un être complexe

L’homme et l'écrivain semblent être deux personnages diamétralement opposés. Irascible, se tracassant pour tout dans son quotidien, l'écrivain apparait comme une personne douce, tendre, calme. Il va consacrer l’essentiel de son œuvre à réaliser sur le papier ce qu’il ne parvenait pas à imposer au travers de ses diverses interventions publiques, voire politiques. Il va s’appliquer à dépeindre la société, les gens, les sentiments en donnant une vraie profondeur à ses personnages de romans. “Paul et Virginie” demeure, aujourd’hui encore, une référence en la matière, pour décrire précisément les sentiments éprouvés par deux adolescents qui s’aiment, tout simplement. Au travers de ses livres, Bernardin de Saint-Pierre s’impose comme un fervent défenseur de causes, de croyances, ou encore de modèles sociétaux.

Le combat d’une vie

Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre a consacré toute son existence à écrire des ouvrages pour que la société idéale qu’il imaginait devienne réalité. Il ne s’est pas fait que des amis, dans le monde littéraire comme dans celui de la politique. Pourtant, il n’a jamais renoncé à dire les choses comme il les percevait. Son caractère particulier en faisait un adversaire de choix pour de nombreux orateurs de talent. Pourtant, l'écrivain qu’il était a toujours préféré répondre aux attaques dans les pages de ses livres. Chacune de ses œuvres est un travail qui mérite toute l’attention que l’auteur a mise à l'écrire. Cet homme, qui avait traversé les océans pour partir à la découverte d’iles du bout du monde, a su partager avec les lecteurs ce qu’il avait ressenti sur place. Sans jamais occulter le moins du monde ce qui le dérangeait, Bernardin de Saint-Pierre a dépeint les dérives de telle société, les abus de telle autre.

Depuis toujours, l’ambition de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre a été de raconter des histoires. Il ne voulait pas forcément qu’elles soient belles, juste qu’elles soient appréciées à leur juste valeur. Ce qui en faisait, au premier abord, un homme assez détestable. Pourtant, les lecteurs ont aimé l'écrivain. C’est donc qu’il y avait, dans la part d’ombre du personnage, une éclaircie que bon nombre de personnes ont su entrevoir.