Le petit lecteur

3 minutes de lecture - Les mouches

Biographie de Jean-Paul Sartre

⚠️ Acheter le livre sur Amazon (lien affilié) : Les mouches ⚠️

Jean Paul Sartre est un écrivain français né en 1905 à Paris. Enfant, Jean Paul Sartrea une enfance assez heureuse, dans un univers où il est choyé. Il préfère rapidement la compagnie des livres à celle des autres enfants de son âge et ses années au collège seront pour lui très difficiles. Il fera ses études au lycée Henri-IV et fera ensuite l’Ecole Normale Supérieur où il se démarquera surtout pour son anti-conformisme et son tempérament turbulent.

En 1929, préparant pour la seconde fois le concourt de l’agrégation de philosophie qu’il fait la rencontre de Simone de Beauvoir qui sera sa compagne jusqu’à la fin de sa vie. Son agrégation en poche, il est nommé professeur au Havre, l’archétype même de ce qu’il considérait comme le plus détestable dans la vie, une vie de professeur de province. Il y restera 5 années durant lesquelles il marquera son jeune public. Il conservera toute sa vie une tendresse particulière pour la jeunesse.

C’est en 1938 que Jean Paul Sartre commence à sortir de l’ombre avec la publication de son premier roman philosophique, La Nausée, dans lequel Sartre parle en partie de lui même.

Jusqu’à la seconde guerre mondiale, Sartre est pacifiste mais sans s’intéresser plus que ça à la guerre et à la politique. C’est le fait d’être emprisonné par l’armée allemande qui va le marquer. Son expérience du camp de prisonnier va le faire passer d’un Sartre individualiste en un Sartre qui résonne pour le bien de la communauté. Sartre entre alors en résistance. Il ne pose pas de bombes mais distribue des tracs. Il restera un résistant modeste. Il publie en 1944 Huis-clos, un de ces grand succès et devient reporter pour le journal résistant Combat. Une fois la guerre fini, cette image de reporter résistant lui vaudra, en plus de la qualité de ses écrits, une renommé qui va s’étendre dans le monde. La guerre est donc le tournant d’une vie où il passe de philosophe individualiste à un intellectuel engagé.

Sartre connaît après la seconde guerre mondiale une renommée grandissante et portée par le succès de la revue qu’il a fondé: Les temps modernes, dans laquelle de grands noms signent des articles comme Raymond Aron ou Simone de Beauvoir sa compagne de toujours. Il développe ainsi sa théorie de l’existentialisme. La philosophie de Sartre trouve un écho inattendu dans toutes les couches de la société tant grâce à ses différents types d’écrits qui permettent de toucher divers lectorat mais par la popularisation du quartier de Saint Germain des Près où habite Sartre.

Sartre, dans les années 50, va devenir marxiste tout d’abord dans adhérer au communisme puis deviendra pendant quelques années communistes jusqu’à l’écrasement de l’insurrection de Budapest.

Les années 60 sont les années de l’effacement de Sartre qui voit ses théories sur l’existentialisme remis en cause par des philosophes comme Foucault, ou des hommes comme Lacan et Levi-Strauss mettent en avant le structuralisme dans lequel l’Homme n’a qu’une faible marge de manoeuvre. De plus; dès les années 60, Sartre montre des signes de fatigue prématurées dûs à une vie très active et des consommations notamment d’alcool qui abîmèrent sa santé.

La vie anti conformiste de Sartre peut se symboliser à elle seule dans son refus de recevoir le prix nobel de littérature en raison de sa volonté farouche de ne s’allier à aucune institution, quelqu’elle soit.