Le petit lecteur

4 minutes de lecture - Iphigénie

Biographie de Jean Racine

⚠️ Acheter le livre sur Amazon (lien affilié) : Iphigénie ⚠️

Jean Racine : une pointure de la littérature

Né en Picardie dans le sud-ouest de l’Aisne un 22 décembre 1639, Jean Racine est l’un des écrivains, dramaturges et poètes français les plus connus du XVIIe siècle. Il adhère au mouvement du classicisme et propose des pièces de théâtre tragique. Il est le rival de Molière et de Corneille. Il s’éteint à l’âge de 59 ans un 21 avril 1699 à Paris. Cet immortel a été inhumé à Port-Royal avant d’être transféré à l’église Saint-Étienne-du-Mont dans la capitale de France. Jean Racine est mort d’une tumeur au foie.

L’enfance de Jean Racine

Jean Racine est orphelin dès l’âge de 3 ans. Ses grands-parents l’accueillent au sein de leur nid douillet et le scolarisent aux petites écoles de Port-Royal. Il devient très vite un élève doué et attentif. Suite aux décès de son grand-père paternel alors qu’il n’est âgé que de 10 ans, Jean Racine doit aller vivre sous la tutelle de son grand-père maternel qui décide de lui faire poursuivre ses études dans un collège de Beauvais. Mais Jean Racine demandera à retourner auprès de sa grand-mère paternelle où il apprendra les langues étrangères comme le grec, l’italien et l’espagnol. Il est entouré par les plus grands maîtres, dont Jean Hamon. Il fera ensuite deux années de philosophie au collège d’Harcourt. À 18 ans, il se retrouve seul pour mener sa vie. C’est à cet âge que son parcours professionnel et littéraire commence.

Son parcours

Hébergé par son cousin Nicolas Vitart dans un appartement de l’Hôtel de Luynes, Jean Racine se laisse guider par sa plume pour écrire son premier poème « La Nymphe de la Seine. » L’académicien, Jean Chapelain, l’encourage à poursuivre l’aventure. Il tente l’écriture d’une première pièce de théâtre « Amasie » qui ne sera pas acceptée par le directeur du théâtre de Marais. Mais Jean Racine ne baisse pas les bras et propose quelques mois plus tard un nouvel essai. Projet qui n’aboutira pas, faute d’un souci de santé qui invite Jean Racine à partir en convalescence à Uzès chez un de ses oncles. Pendant sa période de convalescence, Jean Racine va composer d’autres pièces de théâtre comme « La Thébaïde » jouée 1664 et « Alexandre le Grand » jouées l’année suivante. Jean Racine accède à la gloire. Sa notoriété sera définitive après le succès de la pièce « Andromaque », représentée en 1667. Les années suivent et les succès théâtraux s’enchaînent notamment avec des pièces comme « Phèdre » ou encore « Bérénice ». Toutes ses pièces de théâtre sont mises en œuvres par la troupe de l’hôtel de Bourgogne.

Le théâtre

Tous les écrits de Jean Racine sont représentés dans un décor antique, rappelant les légendes et histoires gréco-latines. D’ailleurs, ce grand littéraire ne se cachait pas et le disait ouvertement. Dans la tragédie « Phèdre », il écrivit en préface : « voici encore une tragédie dont le sujet est pris dans Euripide ». L’ensemble de ses pièces présente des héros intemporels qui sont victimes de passions insolites, impossibles et incontrôlables avec des rivalités politiques et/ou de classes sociales. L’amour devient un interdit et un acte empoisonné. Ces idées proviennent des théories jansénistes. Ces derniers estimant qu’à la naissance, l’être humain a reçu la divinité. Celui qui ne l’a pas reçu ne pourra aucunement changer son destin.

Les pièces de théâtre majeures de Jean Racine

  • Alexandre le Grand  qui a été publiée en 1665 est une tragédie en cinq actes et écrit en vers.
  • Andromaque qui a été publiée en 1667 est une tragédie en cinq actes et écrit en vers.
  • Britannicus qui a été publié en 1669 est une tragédie en cinq actes et écrit en vers.
  • Bérénice qui a été publiée en 1670 est une tragédie en cinq actes et écrit en vers.
  • Iphigénie qui a été publiée en 1674 est une tragédie en cinq actes et écrit en vers.
  • Phèdre qui a été publiée en 1677 est une tragédie en cinq actes et écrit en vers.
  • Esther qui a été publiée en 1689 est une tragédie en trois actes et écrit en vers.

Outre ses pièces de théâtre légendaires, Jean Racine est également l’auteur de nombreux romans.