Le petit lecteur

5 minutes de lecture - Hamlet

Résumé de Hamlet

⚠️ Acheter le livre sur Amazon (lien affilié) : Hamlet ⚠️

Acte I

Les gardes essayent de convaincre Horatio qu’un spectre paraît la nuit près du château. Après deux apparitions du spectre, les gardes décident d’aller prévenir Hamlet. Le fantôme a l’apparence du père de celui-ci, ancien roi de Danemark.

Première apparition de Claudius, nouveau roi de Danemark. Sont introduits les personnages de Laërte, son père le seigneur Polonius, et d’Hamlet, fils du défunt roi et neveu de Claudius. Il pleure la mort de son père, après quoi il est rejoint par Horatio qui lui raconte pour le spectre. Hamlet décide de se joindre à la ronde de nuit.

Laërte met en garde sa sœur contre Hamlet et reçoit les adieux de son père avant de partir. Polonius met à son tour sa fille Ophélie en garde puis lui interdit de revoir le prince.

Hamlet accompagne Marcellus et Horatio dans la ronde de nuit. A minuit le fantôme apparaît et fait signe à Hamlet de le suivre.

Dans cette scène clef, l’intrigue est mise en place : le fantôme dévoile que le nouveau roi l’a empoisonné dans son sommeil pour prendre sa place. Hamlet promet vengeance. Marcellus et Horatio s’approchent et Hamlet leur demande de ne rien raconter de ce qu’ils ont vu et les prévient qu’il feindra désormais la folie. Il ne leur dit rien du secret du fantôme.

Acte II

Polonius donne ses indications à son espion Reynaldo, chargé de suivre Laërte. Reynaldo part et Ophélie vient avertir son père à propos du comportement troublant de Hamlet. Ils décident de partir voir le roi.

Le roi et la reine ordonnent à Rosencrantz et Guildenstern d’enquêter sur la folie de Hamlet. Polonius entre et annonce en avoir trouvé la raison. Après un passage de Valterand et Cornélius, il explique en montrant des lettres écrites par Hamlet à sa fille, que l’amour est cause de cette folie. Une troupe de comédiens arrive au château. Hamlet veut faire jouer « Le meurtre de Gonzague » aux comédiens en y intégrant certains vers écrits par lui pour faire se révéler Claudius comme meurtrier du roi.

Acte III

Le roi et la reine demandent à Guildenstern et Rosencrantz ce qu’ils ont appris sur l’état d’Hamlet. Le roi et Polonius, cachés, assistent à l’entretien d’Ophélie avec le prince. Ce dernier lui annonce qu’il ne l’a jamais aimée, convaincant le roi que l’amour n’est pas la source de sa folie. Il décide de l’envoyer en Angleterre, mais Polonius lui conseille de provoquer une rencontre entre son fils et la reine pour qu’elle découvre la raison de sa folie.

Les comédiens jouent la scène de l’empoisonnement devant le roi et la reine. Hamlet explique la scène à ces derniers. La ressemblance de la pièce avec les actes réels de Claudius l’obligent à sortir. Hamlet est alors convaincu que le fantôme a dit vrai.

Le roi ordonne à Guildenstern et Rosencrantz d’emmener Hamlet en Angleterre pour le prémunir d’une possible animosité à son égard. Polonius annonce au roi qu’il va espionner la reine et Hamlet. Seul, le roi se souvient du meurtre qu’il a commis et se demande comment échapper à toute punition. Hamlet entre dans l’intention de tuer Claudius, mais se ravise, préférant lui donner une mort aux yeux de tous.

Dans l’échange avec sa mère, Hamlet lui raconte tout, et tente de lui montrer le fantôme qui apparaît alors à ses yeux. La reine ne le croit pas et le pense aussi fou qu’on le disait. Avant l’apparition du spectre, la reine prend peur et crie, Polonius, caché derrière une tapisserie appelle à l’aide et Hamlet le tue.

Acte IV

La reine raconte au roi comment Hamlet, fou, a tué Polonius et emporté son cadavre.

Guildenstern et Rosencrantz, envoyés par le roi pensent savoir où trouver le cadavre. Hamlet les accuse de profiter de la situation.

Hamlet se moque du roi qui lui demande de révéler où il a caché le corps. Il envoie les gardes le chercher et ordonne à Hamlet de quitter le pays pour l’Angleterre. Le roi, seul, espère que le roi d’Angleterre acceptera de faire assassiner le prince.

Hamlet, accompagné des courtisans Rosencrantz et Guildenstern, croise Fortinbras. Le prince, seul regrette sa faiblesse face aux actes punissables du roi son oncle.

Le temps passe. Ophélie rencontre la reine qui constate sa folie depuis la mort de son père. Le roi est informé que le peuple en révolte réclame Laëtre sur le trône. Ce dernier l’accuse de la mort de Polonius. Le roi propose qu’un tribunal soit mis en place. S’il est jugé coupable il laissera sa place.

Le roi explique que l’assassin est Hamlet tandis qu’un message de ce dernier annonce sa venue, au plus grand étonnement de Claudius qui le croit mort. Il prévoit d’assassiner le prince si Laërte ne le tue pas comme il le jure.

Acte V

Deux fossoyeurs parlent de la mort d’Ophélie. Hamlet et Horatio arrivent : les deux fossoyeurs leur expliquent la situation depuis leur départ. Le cortège funèbre arrive, Hamlet se cache mais ressort pour combattre Laërte. Ils sont séparés, et le roi rappelle son plan à Laërte.

Dans la scène dernière Hamlet explique comment il a survécu. Puis vient le combat entre Laërte et Hamlet. Pendant leur joute, la reine boit le vin empoisonné du roi et meurt. Les deux combattants s’entretuent avec l’épée empoisonnée de Laërte. Claudius meurt également et finalement c’est Fotinbras qui est nommé roi par les dernières volontés d’Hamlet.