Le petit lecteur

4 minutes de lecture - Germinal

Résumé de Germinal

⚠️ Acheter le livre sur Amazon (lien affilié) : Germinal ⚠️

En 1885, l'écrivain français Emile Zola publie le roman social “Germinal”. Ce roman appartient à une longue collection que l'écrivain a titré les “Rougon-Maquart”. Une fresque sociale qui décrit l’organisation économique et sociale de la société française du 19e siècle. Ce siècle est le témoin et la scène de l’industrialisation de la grande puissance, la France. Il écrit le roman de avril 1884 à janvier 1885. Il sera d’abord publié en feuilleton dans le quotidien le Gil Blas. Après sa première édition livre, il sera édité dans une centaine de pays dans le monde comme les autres livres de la série.

“Germinal” est un roman qui décrit la vie des ouvriers des mines du Nord-pas-de-Calais. Emile Zola était un écrivain qui n’hésitait pas à se documenter d’une façon abondante pour écrire ses romans. Il s’inspire pour “Germinal” de la grève interminable des mineurs d’Anzin. Il parcours les corons d’Anzin et de Bruay pendant huit jours. Il va même jusqu'à descendre sans la fosse Renard de la compagnie des mines d’Anzin. Il partait sans hésiter se renseigner auprès des réels acteurs de la vie pour retranscrire dans ses pages une réalité romancée à travers sa verve si enjouée.

Etienne Lantier

L’histoire d’Etienne Lantier débute à Paris. Il est le fils issu de la liaison tumultueuse entre Gervaise Macquart et son amant Lantier. Une union qui finit par faire d’Etienne Lantier un solitaire. Les premières pages du roman décrivent sa difficile relation avec son employeur. Les relations sont tellement tendues qu’Etienne lantier giffle son employeur et récolte un renvoi immédiat. Il décide de partir dans le Nord pour trouver un nouvel emploi dans les mines comme tous les ouvriers de l'époque. Le développement économique des mines étaient si important que le chômage des villes faisait accourir les ouvriers vers les mines du Nord. Il trouve l’embauche aux mines de Montsou où il rencontre des conditions de travail très difficiles.

D’une façon naturelle, il sympathise avec la famille Maheu. Toussaint Maheu, le père, lui propose un logement dans la maison familiale. Il tombe amoureux de Catherine Maheu mais cette dernière est la petite amie d’un autre ouvrier appelé Cheval. Il est rustre et cruel avec Catherine. Il se sent en réelle compétition avec lantier. Il ne manque pas de le provoquer à chaque occasion. Catherine est aussi attiré par Lantier mais elle ne veut pas d’une vie amoureuse où elle passerait d’amant en amant.

La grève

Après plusieurs mois d’activité sans difficulté, la direction de la compagnie annonce une crise économique qui les oblige à prendre la décision d’une baisse des salaires. La grève éclate au sein des mineurs à l’unanimité. Lantier devient vite un meneur de grève efficace et reconnu soutenu par Toussaint Maheu. Lantier utilise un discours convainquant sur le partage égalitaire des richesses, une société plus juste avec moins de différence entre les riches et les pauvres.

La réaction de la compagnie est particulièrement virulente. Elle refuse les négociations proposées par le collectif des mineurs et mené par Lantier et Maheu. Les mineurs luttent sans relâche pendant des semaines mais la faim au ventre à raison de la résignation de certains. L’armée intervient pour remettre de l’ordre mais la grève ne s’arrête pas. Un jour, la direction de la compagnie demande aux soldats de mettre fin définitivement aux rébellions des mineurs qui sont rendus responsables de la chute financière de la mine. Les soldats chargent et tuent des manifestants armés de bâtons et d’outils de la mine. Toussaint Maheu est tué. Lantier perd sa crédibilité auprès des autres mineurs car la femme de Maheu l’accuse du déclin de la situation.

La fin tragique de la grève

Lantier n’est pas le seul à vouloir une société meilleure. Mais d’autres opposants aux méthodes des dirigeants des mines préfèrent des solutions radicales. Ces anarchistes comme Souvarine sabotent les mines en posant des bombes. Souvarine fait explosé la mine ce qui a pour conséquence la mort de plusieurs ouvriers. Lantier, Cheval et Catherine sont bloqués dans la mine par des éboulements. Lantier et Catherine tentent de se soutenir pour trouver une issue. Mais Cheval provoque Lantier encore une fois. Lantier tue Chaval et il devient l’amant de Catherine qui meurt dans ses bras. Les sauveteurs arrivent enfin à les déloger de la mine mais seul Lantier remonte vivant. Il reveint de cet enfer pour repartir vivre à Paris. La Maheude, femme de Toussaint, reprend le chemin de la mine pour continuer à nourrir les quatre enfants qui lui reste.

Ce roman décrivant une société injuste et sans pitié est un témoignage réaliste de la société changeante du 19e siècle. Les nouveaux maîtres qui sont les patrons d’usines ou des mines imposent des règles qui font vivre les ouvriers dans des conditions difficiles voire misérables. On pense au titre du roman “Germinal” qui est le mois du calendrier républicain correspondant au printemps donc au renouveau du monde. Une référence au probable message de l’auteur qui décrit la germination des ouvriers. Des hommes qui sont maintenant capables de réagir et de changer leur pitoyables conditions de travail et de vie.